Gaultier, Jean-François

Jean-François Gaultier, médecin du roi et naturaliste (La Croix-Avranchin, France, 6 oct. 1708 -- Québec, 10 juill. 1756). Nommé médecin du roi en Nouvelle-France, il arrive à Québec en 1742. Il assume alors les responsabilités médicales et scientifiques de M.

Gaultier, Jean-François

Jean-François Gaultier, médecin du roi et naturaliste (La Croix-Avranchin, France, 6 oct. 1708 -- Québec, 10 juill. 1756). Nommé médecin du roi en Nouvelle-France, il arrive à Québec en 1742. Il assume alors les responsabilités médicales et scientifiques de M. SARRAZIN et devient membre correspondant de l'Académie royale des sciences en 1745.

En 1747, encouragé par LA GALISSONIÈRE, il obtient des commandants du poste qu'ils cueillent pour lui des spécimens de plantes. En 1749, Gaultier et Pehr KALM herborisent autour de Québec et à l'est de la ville, jusqu'aux Éboulements. Kalm baptise le genus Gautheria ou PYROLE en l'honneur de Gaultier.

Chaque année, Gaultier expédie des plantes en France. On trouve, dans son manuscrit de 1749, une liste de 134 espèces, dont 61 ont été décrites par Sarrazin, mais pour lesquelles Gaultier a ajouté des précisions; les 73 autres ne sont pas mentionnées par Sarrazin. Dans son travail, Gaultier se concentre surtout sur les plantes ligneuses et identifie quatre espèces de pins. Il met au point la première station météorologique au Canada et en consigne les données de 1742 à 1756. De plus, il expédie en France des minéraux et des spécimens d'animaux préservés. Toutefois, c'est surtout la botanique et les propriétés médicinales des plantes qui l'intéressent. Son mémoire sur le sirop d'érable (voir ACÉRICULTURE) est publié dans les mémoires de l'Académie.