Gee, Fred M | l'Encyclopédie Canadienne

article

Gee, Fred M

Fred M. (Melsom Edward) Gee. Impresario, organiste, pianiste (Cardiff, 21 juillet 1882 - Winnipeg, 8 juin 1947). Il fit ses premières études musicales au pays de Galles où il était né. Venu au Canada en 1902, il s'établit comme organiste, accompagnateur et professeur à Winnipeg.

Gee, Fred M

Fred M. (Melsom Edward) Gee. Impresario, organiste, pianiste (Cardiff, 21 juillet 1882 - Winnipeg, 8 juin 1947). Il fit ses premières études musicales au pays de Galles où il était né. Venu au Canada en 1902, il s'établit comme organiste, accompagnateur et professeur à Winnipeg. Il se joignit au Winnipeg College of Music en 1903. La même année, il fut nommé o. m. c. à l'église unie Westminster, poste qu'il occupa successivement dans d'autres églises jusqu'au milieu des années 1920. Il fut aussi organiste de la Winnipeg Oratorio Society pendant toute l'existence de cette dernière (1908-28). En 1911, avec Joseph Tees, il organisa un concert du violoniste Mischa Elman. Le succès remporté incita Gee à continuer à présenter des artistes. Toutefois il ne le fit qu'occasionnellement jusqu'en 1926, alors qu'un récital d'Amelita Galli-Curci attira 7200 personnes, ce qui le décida à abandonner l'enseignement pour devenir impresario à plein temps. Sa première saison des Celebrity Concert Series en 1927 afficha sept concerts à l'église congrégationaliste Central; la deuxième, en 1928, en comprit neuf. La série de 1930 eut lieu au Playhouse et celle de 1932 au Winnipeg Auditorium, où le concert d'ouverture du baryton Lawrence Tibbett attira 4000 personnes. Deux ans plus tard, la série de Winnipeg fut reprise à Calgary, Edmonton, Saskatoon et Regina. En 1938, la saison que Gee avait planifiée à Winnipeg, et qui avait attiré 3500 abonnés, fut considérée comme la saison la plus considérable sur le continent nord-amér. En 1944, 391 concerts avaient eu lieu à Winnipeg, Brandon, Saskatoon, Calgary et Edmonton. À la mort de Gee (1947), la saison de Winnipeg comprenait 12 concerts; une deuxième compagnie avait été fondée - Celebrity Concerts Canada, Ltd. - dont la direction avait été confiée à son fils aîné, A. (Arthur) K. Gee, et dont le but était de présenter des concerts dans des villes de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta. En 1950, Gee fils, qui avait assumé le contrôle entier des entreprises Gee, forma avec Gordon Hilker la Western Concert Agency, dont les activités s'étendirent à plusieurs villes du nord de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba.

La nouvelle entreprise prit de l'expansion pendant une dizaine d'années, mais l'absence de son fondateur se fit durement sentir. Fred M. Gee connaissait personnellement un grand nombre des artistes qu'il invitait et donnait toujours l'impression, à l'instar des Hambourg à Toronto, qu'il cherchait à promouvoir la musique ainsi que ses collègues musiciens. Quatre mois avant sa mort, et sous son administration, lors d'un concert de l'OS de Minneapolis qui marquait à Winnipeg le 106e de cet orchestre, Gee fut lui-même soliste dans le Concerto no 2 d'Edward MacDowell, sous la direction de Dimitri Mitropoulos. Pendant les 36 années que dura la carrière de Gee comme impresario, plusieurs centaines d'interprètes se produisirent sous son égide dans des villes canadiennes, d'Ernestine Schumann-Heink et Féodor Chaliapine à Serge Rachmaninov et Josef Hofmann. (En fait, la majorité des artistes invités que l'on retrouve sous Winnipeg ont été invités à s'y produire par Gee.)

Cette liste est impressionnante, et celle des artistes présentés après le décès de Fred M.Gee ne saurait lui être comparée. L'augmentation importante des cachets des artistes de grand renom amena inévitablement la compagnie à se replier sur des artistes de second ordre et à accepter des contrats à forfait de la part des agences de concerts new-yorkaises. De plus, les progrès techniques réalisés dans le domaine de l'enregistrement avaient rendu le public plus sévère pour des exécutions données souvent dans des salles à l'acoustique médiocre. Le tout se traduisit par une baisse de la vente des billets et, en 1968, les Celebrity Concert Series comme telles cessèrent leurs activités. Celebrity Concerts Canada (1972) Ltd. survécut, mais seulement comme agence de billets pour divers spectacles et comme siège de la compagnie A.K. Gee's World Adventure Tours. A.K. Gee mourut en 1975 et son épouse, Margaret W., lui succéda comme prés., poste qu'elle détenait toujours en 1991.

Lecture supplémentaire