Gélinas, Marc

(Joseph Édouard Yves André) Marc Gélinas. Auteur-compositeur-interprète, chanteur, comédien (Montréal, 28 novembre 1937). Dès l'âge de 14 ans, il composa des chansons, mais chanta d'abord celles de Francis Lemarque et Joseph Kosma.

Gélinas, Marc

(Joseph Édouard Yves André) Marc Gélinas. Auteur-compositeur-interprète, chanteur, comédien (Montréal, 28 novembre 1937). Dès l'âge de 14 ans, il composa des chansons, mais chanta d'abord celles de Francis Lemarque et Joseph Kosma. Après avoir étudié le chant au CMM avec Roger Filiatrault et Martial Singher (1954-55), il interpréta le rôle d'un étudiant chansonnier dans « Beau temps, mauvais temps » à la télévision de la SRC (1955-58), ce qui lui permit de faire connaître ses chansons « Aide-toi et le ciel d'aidera », « Boucles blondes », « Le Bossu », « La Route » et « Je ne veux pas ».

En 1965, sa chanson « De vie à éternité » lui valut le grand prix des auteurs-compositeurs du Festival du disque. Il fonda les éditions Marco et fit aussi enregistrer de jeunes chanteurs. En 1966, il remporta deux prix au Festival du disque : le Prix Léo-LeSieur pour la meilleure chanson canadienne de style populaire (« Tu te souviendras de moi ») et le prix pour la meilleure interprétation masculine. D'autres prix lui furent décernés pour les chansons composées à l'occasion d'Expo 67 : « La Ronde », « Rendez-vous à Montréal » et « Lorsque le rideau tombe ». En 1970, il obtint la « clé d'argent » avec « Un amour » au concours national de « La Clé de la chanson » de la SRC ainsi qu'un trophée Méritas au Gala des artistes. Animateur de l'émission « Le Rideau s'ouvre » à CFTM-TV (1970-71), il dirigea aussi une école de la chanson jusqu'en 1974. Il composa la musique de « Du feu s'il vout plaît », « Bye bye 73 » et « Rosa » (télévision de la SRC), des thèmes musicaux pour l'équipe de baseball Les Expos de Montréal, pour les Jeux du Québec et le Festival de Saint-Tite, et les musiques des films Red (de Gilles Carle) et Tiens-toi bien après les oreilles à papa (de Gilles Richer). Bien qu'il ait lancé un 45t. en 1983 (« Le Centenaire de 40 ans »), Gélinas délaissa la chanson à la fin des années 1970 pour le théâtre. En 1988, il publia à Montréal un roman à saveur autobiographique, Je voudrais bien être pute... mais j'ai pas de clients.

De la tristesse à l'humour, de la tendresse à la passion, les chansons de Marc Gélinas exploitent le thème de l'amour sur tous les tons, adoptant des rythmes syncopés aussi bien que le style plus classique de la ballade sentimentale. Plusieurs de ses chansons ont été interprétées par Daniel Guérard, Michel Louvain et Ginette Ravel. Lucien Hétu a enregistré plusieurs de ses succès à l'orgue. « Le Bateau de minuit », « Tu te souviendras de moi », « T'en vas pas » et « Les Nouveaux amants » émergèrent de sa production par la qualité du texte et la simplicité de la musique.Son père Gérard, basse (Montréal, 11 avril 1907 - 2 mars 1965), se classa deuxième sur 300 concurrents aux « Metropolitan Opera Auditions of the Air » en 1937. Il effectua des tournées en Nouvelle-Angleterre et jusqu'en Louisiane avec la troupe du Metropolitan. Avec des artistes de la même troupe, il se produisit à Montréal (1943) dans le rôle de Lovitzky de Boris Godounov. Il interpréta le rôle titre de cet opéra lors d'une tournée aux É.-U. À partir de 1942, il se joignit à une unité de divertissement de l'Armée canadienne. Par la suite, il se consacra à l'horticulture tout en étant soliste aux églises Saint-Sacrement et Sainte-Madeleine à Montréal.

Discographie

Marc Gélinas chante pour toi : v. 1957; RCA LCP-1015.

Une soirée au Cochon borgne : 1960; Libération (sans numéro).

Ça c'est du Gélinas : 1965; Jupiter JDY-7003.

Trois fois bravo Marc Gélinas : 1966; Jupiter JDY-7006.

Lorsque le rideau tombe : 1967; Jupiter JDY-7013.

J'ai du bon feu : 1969; Jupiter JPL-11018.

Mes premières chansons : 1969?; RCA Victor Gala CGPS-300.

Les Grands succès de Marc Gélinas : (1973); Col FS-90013.


Lecture supplémentaire

  • "Marc Gélinas: he has devoted one-third of his 30 years to his profession," Music Scene, 238, Nov-Dec 1967

    Basil, Lydia. "My friend Marc Gélinas," Canadian Composer, 53, Oct 1970

    "Marc Gélinas: un chansonnier qui ne l'était pas," Chansons populaires, vol 1, Feb 1971

    Bernatchez, Raymond. "Marc Gélinas, chanteur ou comédien," Montreal La Presse, 17 Mar 1985

    Beaunoyer, Jean. "Marc Gélinas revient à la chanson," La Presse, 25 Oct 1998