George Henry (Maungwudaus)

George Henry, ou Maungwudaus, signifiant « le grand héros » ou « courageux », interprète mississauga (ojibwé), employé de mission méthodiste et artiste (côte Nord-Ouest du lac Ontario, v. 1807 -- après 1851).

Il étudie dans les écoles des missionnaires méthodistes et semble destiné à devenir interprète et traducteur auprès de ces derniers. Il est cependant attiré par une carrière plus excitante et, en 1844, il organise une troupe indienne qui, de 1845 à 1848, présente des spectacles de danse et des expositions lors de tournées en Grande-Bretagne et en Europe. À son retour, Maungwudaus continue de donner des spectacles au Canada et aux États-Unis pendant plusieurs années et devient, plus tard, un herboriste indien très connu. Il écrit une brochure intitulée An Account of the Chippewa Indians, qui est diffusée chez les Blancs aux États-Unis, en Angleterre, en Irlande, en Écosse, en France et en Belgique (1848). First People, First Voices, de P. Petrone (1983), en contient des extraits.