Ferguson, Gerald

Sa production en studio témoigne de sa constante détermination à remettre en question les conventions picturales et à en déconstruire les stratégies.


Ferguson, Gerald

 Gerald Ferguson, peintre et professeur (Cincinnati, Ohio, 29 janv. 1937 - Halifax, 8 octobre 2009). En 1968, il s'installe à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à l'invitation de Garry KENNEDY, nouveau recteur du NOVA SCOTIA COLLEGE OF ART AND DESIGN (NSCAD). Travaillant de concert, ils font du NSCAD une école de beaux-arts de réputation internationale. Professeur influent et rigoureux, Ferguson lance beaucoup de programmes importants, comme l'atelier de lithographie, les presses du NSCAD, le programme des artistes invités et le studio de New York.

Sa production en studio témoigne de sa constante détermination à remettre en question les conventions picturales et à en déconstruire les stratégies. Il contribue de manière significative à l'art minimal, au tachisme et à l'art conceptuel avec ses toiles « à orientation pratique » comprenant l'utilisation de pochoirs, de peinture en aérosol, d'émail domestique appliqué au rouleau, et d'autres matériaux et méthodes aussi ordinaires qu'utilitaires. En dépit de leur prosaïsme et du scepticisme de leur auteur, ces toiles sont d'une finesse et d'une grâce étonnantes. Les oeuvres plus récentes de Ferguson manifestent une tension subtile entre son constant intérêt personnel pour des techniques aussi conventionnelles que la nature morte, le portrait et l'art populaire, et des questions plus profondes sur la pertinence et la validité de l'art du peintre dans le monde actuel.

Ferguson a fait partie des peintres de l'exposition Information définissant l'art conceptuel, présentée par le Museum of Modern Art de New York en 1970. Au cours des années, son oeuvre a figuré dans de nombreuses expositions, dans des galeries et dans des musées. À l'étranger, il a exposé à Cologne, à Los Angeles, à New York et à Varsovie; et au Canada, à Calgary, à Halifax, à Toronto, à Vancouver et à Ottawa (MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA). Collectionneur averti d'art populaire et d'art autochtone, il a fait don, en 1985, de sa collection d'art populaire de la Nouvelle-Écosse au MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONS à Ottawa. En 1995, il a reçu le PRIX MOLSON, d'une valeur de 50 000 $, décerné par le Conseil des Arts du Canada.