Germain Lemieux

(Joseph) Germain Lemieux. Folkloriste, professeur (Cap-Chat, près Matane, Québec, 5 janvier 1914 - Saint-Jérôme, Québec, 26 mars 2008). M.A. histoire (Laval) 1955, doctorat études canadiennes (Laval) 1961, LL.D. h.c. (York) 1977, D.èsL. h.c. (Ottawa) 1978.

Germain Lemieux

(Joseph) Germain Lemieux. Folkloriste, professeur (Cap-Chat, près Matane, Québec, 5 janvier 1914 - Saint-Jérôme, Québec, 26 mars 2008). M.A. histoire (Laval) 1955, doctorat études canadiennes (Laval) 1961, LL.D. h.c. (York) 1977, D.èsL. h.c. (Ottawa) 1978. Entré chez les Jésuites en 1935, il fut ordonné prêtre en 1947. Il commença la cueillette du folklore franco-ontarien en 1948 lorsqu'il reçut de la Société historique du Nouvel-Ontario le mandat d'enquêter sur le sujet dans la région de Sudbury. Il visita alors les chanteurs et conteurs de Sturgeon Falls, Verner et Sudbury. Entre 1948 et 1958, il accumula un précieux fonds d'archives sonores (plus de 600 chansons, une trentaine de contes et plusieurs légendes) et publia deux recueils : Folklore franco-ontarien, Chansons I et II (Sudbury 1949, 1950). Entre-temps, il étudia à l'Université Laval (1953-55). En 1958, la Société historique du Nouvel-Ontario céda ses documents sonores et la responsabilité des enquêtes folkloriques à l'Université de Sudbury (affiliée à l'Université laurentienne), qui le nomma en 1959 dir. de son Institut de foklore, devenu en 1975 le Centre franco-ontarien de folklore. Le père Lemieux entreprit donc pendant l'été une série d'enquêtes dans de nouvelles régions de l'Ontario et du Québec où il recueillit au-delà de 300 chansons et une trentaine de contes. Il enrichit ses connaissances à l'Université Laval avec Luc Lacourcière (1959-61). Sa thèse de doctorat (1961) portait sur un seul conte populaire, Placide-Eustache (Québec 1970). Il obtint trois bourses du CAC (1963, 1964, 1966) et aborda la transcription et la codification des documents sonores. À l'Université Laval, il donna des cours basés sur la documentation de l'Institut de folklore de l'Université de Sudbury (1965-69). Il fit publier Chanteurs franco-ontariens et leurs chansons (Sudbury 1963-64), Chansonnier franco-ontarien I et II (Sudbury 1974, 1975) et des ouvrages sur les contes franco-ontariens. Au cours de ses excursions, le père Lemieux a collectionné également de vieux outils et instruments de musique dont plusieurs ont été faits par les paysans eux-mêmes. Il a signé le chapitre « La Chanson folklorique canadienne-française » dans La Chanson française. En 1975, il a effectué la recherche et rédigé les textes d'une série de neuf émissions d'une heure au réseau MF de la SRC, « Dans la mémoire des hommes », série qui fut reprise en 1980. En 1973, le Conseil de la vie française en Amérique lui attribua le prix Champlain, et en 1986, il reçut la médaille Marius-Barbeau.


Lecture supplémentaire

  • Keir, Robert. 'Priest works to save folklore,' Toronto Globe and Mail, 4 Jul 1966

    'Brief on the Institute of Folklore of the University of Sudbury Ontario,' CFMS Newsletter, vol 4, 1969

    Hamel, Réginald, et al. Dictionnaire pratique des auteurs québécois (Montreal 1976)

    Dionne, René. 'Le père Germain Lemieux, directeur du Centre franco-ontarien de folklore,' Bulletin du Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF, University of Ottawa), 17, Dec 1978; repr in the CRCCF Cahiers, no. 22 (Ottawa 1983)