Gibson, Ronald

Ronald (Wilson) Gibson. Organiste-maître de chapelle, chef d'orchestre, pianiste, professeur, critique, altiste (Maidstone, Kent, Angleterre, 28 mai 1903, décès le 14 décembre 1993 à Winnipeg). A.C.C.O. 1927, B. Mus. (Manchester) 1949, A.R.M.C.M. h.c. (Winnipeg) 1972.

Gibson, Ronald

Ronald (Wilson) Gibson. Organiste-maître de chapelle, chef d'orchestre, pianiste, professeur, critique, altiste (Maidstone, Kent, Angleterre, 28 mai 1903, décès le 14 décembre 1993 à Winnipeg). A.C.C.O. 1927, B. Mus. (Manchester) 1949, A.R.M.C.M. h.c. (Winnipeg) 1972. Il avait 10 ans quand sa famille s'établit à Morden, Man. Il y prit ses premières leçons de piano et apprit seul le violon. Il fut organiste à l'église presbytérienne de Morden jusqu'en 1918, alors que sa famille déménagea à Winnipeg. À Winnipeg, il étudia l'orgue avec Arnold Dann au Wesley College, puis avec Arthur Egerton. Il étudia également l'ingénierie à l'University of Manitoba (1919-1920). Gibson fut altiste et chef d'orchestre adj. (1924-v. 1934) du Winnipeg String Orchestra de John Waterhouse puis de l'Orchestre symphonique de Winnipeg dirigé par Hugh Ross. Il occupa des postes aux églises unies Young (1920-1925) et Saint John's (1930-1934), à l'église baptiste Broadway (1925-1929) et à l'église anglicane Holy Trinity (1934-1987). Il fut président du Manitoba Registered Music Teachers' Association (1929-1931). Il dirigea aussi plusieurs ensembles, notamment (1927-1929) la Winnipeg Choral and Orchestral Society (avec laquelle il avait fait ses débuts comme pianiste de concert en 1925 dans le Concerto en sol mineur de Mendelssohn) et le Manitoba Schools' Orchestra (1935-1940). Après avoir servi outre-mer dans l'ARC, il dirigea 24 concerts de l'Orchestre à cordes de la SRC à Winnipeg, puis retourna en Angleterre pour étudier (1946-1949) à l'Université de Manchester avec Humphrey Procter-Gregg et d'autres, et au Royal Manchester College avec Iso Elinson (piano) et Evelyn Rothwell (hautbois). Il fut ensuite dir. de l'école de musique de l'Université du Manitoba (1949-1963) où il fut en même temps professeur jusqu'à sa retraite en 1968. Victor Davies, chef d'orchestre, compte parmi ses étudiants. Il devint ensuite critique musical du Winnipeg Free Press, et ce jusqu'en 1988 et collaborateur régulier (1970-1977) des Cahiers canadiens de musique. En 1968, il commença aussi à composer des œuvres pour chant, orgue et chœur, la plupart pour l'église. Waterloo a publié cinq de ses anthems en 1978. Il a été nommé membre à vie honoraire du CRCO, de la FCAPM et de l'AMEM. En 1987, il reçut la plus haute distinction décernée par la province du Manitoba pour services rendus à la musique, l'Office of Provost of the Order of the Buffalo Hunt. Il contribua à l'EMC. L'église anglicane Holy Trinity fit poser un vitrail du portrait de Gibson pour avoir été au service de cette église pendant plus de 50 ans.

Œuvres

« Those turbulent early days » : bulletin du FCAPM; hiver 1986.

Bibliographie

Margaret OWEN, « Profile : Ronald Gibson », Manitoba Music Educator, XXIII (mai 1983).


Lecture supplémentaire

  • Owen, Margaret, 'Profile: Ronald Gibson,' Manitoba Music Educator, vol 23, May 1983