Giguère, Roland

Roland Giguère, poète, peintre, éditeur (Montréal, 4 mai 1929 - Montréal, 17 août 2003). Il va jouer un rôle capital dans le développement de la vie artistique québécoise. Fondateur des Éditions Erta (1949), il publie dix recueils de poèmes - dont Faire naître (1949), Les nuits abat-jour.

Giguère, Roland

Roland Giguère, poète, peintre, éditeur (Montréal, 4 mai 1929 - Montréal, 17 août 2003). Il va jouer un rôle capital dans le développement de la vie artistique québécoise. Fondateur des Éditions Erta (1949), il publie dix recueils de poèmes - dont Faire naître (1949), Les nuits abat-jour. Poème (1950), Midi perdu (1951), Les armes blanches (1954), Adorable femme des neiges (1959) - avant d'accéder à la reconnaissance avec L'âge de la parole (1965), qui reçoit le prix France-Québec, le Grand Prix littéraire de la Ville de Montréal et, en 1982, le prix Paul-Emile-Borduas. En 1974, il refuse le prix du Gouverneur général pour raisons politiques (La main au feu, 1949-1968, 1973). Il fait successivement paraître Forêt vierge folle (1988), Le cur dans l'aile (1980), Paroles visibles (1983), 10 cartes postales (1984), La main au feu (1987). Profondément influencé par le surréalisme, il a été un des premiers poètes à faire triompher le monde intérieur de l'homme sur l'extérieur. Obéissant aux mystérieuses voix du rêve et de l'inconscient, il atteint paradoxalement les profondeurs de l'âme de son lecteur en ramenant à la surface des images mystérieuses et envoûtantes, mêlées à des références au monde de la nature. Refusant de limiter la poésie à l'écrit, il en a fait une manière de vivre et de traduire sa révolte. En 1999, il a reçu le prix David pour l'ensemble de son uvre.