Vigneault, Gilles

Il touche son auditoire par la force transparente de la poésie, de la sincérité et de la jeunesse qui émanent de ses textes. MON PAYS (1964), chanson vibrante, le fait connaître au Canada et à l'étranger et, pour bon nombre de Québécois, acquiert presque le statut d'hymne national.

<em>Mon Pays</em> par Gilles Vigneault

Vigneault, Gilles

Gilles Vigneault, chanteur, chansonnier, poète et éditeur (Natashquan, Québec, 27 octobre 1928). Tout comme Félix LECLERC, Gilles Vigneault contribue à donner un nouvel élan à la chanson québécoise et à propager la culture québécoise à l'étranger. Après ses études à l'Université Laval (L LITT 1953), il fonde, en 1959, les Éditions de l'arc qui, depuis, ont publié plus de 35 recueils de ses poèmes, histoires et chansons. L'année suivante, il présente pour la première fois ses chansons à la boîte à chansons L'Arlequin à Québec. Gilles Vigneault est une figure de proue et un ardent défenseur de la langue française au Québec.

Il touche son auditoire par la force transparente de la poésie, de la sincérité et de la jeunesse qui émanent de ses textes. MON PAYS (1964), chanson vibrante, le fait connaître au Canada et à l'étranger et, pour bon nombre de Québécois, acquiert presque le statut d'hymne national. En mai 1980, Gilles Vignault s'implique activement dans le clan du OUI lors du référendum sur la séparation du Québec. En 1981, il se voit décerné un doctorat honorifique par l'Université de Montréal.

Vigneault donne des récitals dans toutes les grandes salles du Canada, y compris à la PLACE DES ARTS et au CENTRE NATIONAL DES ARTS, à Ottawa, ainsi qu'au MASSEY HALL, à Toronto. Il fait plusieurs tournées en Europe, donnant des spectacles en France, en Suisse, en Pologne, en Belgique et au Luxembourg. Au début des années 1970, il fonde sa propre compagnie de disques, Le Nordet (Éditions du vent qui vire) qui, depuis, a produit plus de 20 enregistrements. Ses plus récents disques comprennent Voyagements: En direct du théâtre Petit Champlain (2001), Au Bout du coeur (2003) et Si on voulait danser sur ma musique (2005).

Vigneault reçoit de nombreux prix et, entre autres, le PRIX DE MUSIQUE CALIXA-LAVALLÉE (1996), le PRIX MOLSON (1982), le Prix Denise-Pelletier (1983) et le Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros, à Paris (1984). Il est nommé chevalier de l'Ordre national du Québec (1985) et de la Légion d'honneur française (1986), de même qu'officier de l'Ordre des arts et des lettres de France (1990). En 1993, il reçoit le Prix du gouverneur général du Canada pour les arts de la scène. En 1999, lors de l'événement Printemps du Québec à Paris, Gilles Vignault est fait Commandeur des Arts et des Lettres de la République française. En l'an 2000, il est promu Grand Officier de l'Ordre du Québec. L'école Glencoe de Montréal lui attribue son nom et devient l'école Gilles-Vigneault. Le 30 septembre de la même année, le Mouvement national des Québécois et Québécoises lui décerne sa première Médaille d'Or, pour l'ensemble de son oeuvre et de son implication. Pour célébrer ses 40 ans de carrière, Gilles Vigneault lance un coffret qui regroupe des spectacles donnés à l'Olympia de Paris, C'est ainsi que j'arrive à toi, et Voyagements, enregistré au Théâtre Petit Champlain à Québec. S'en suivra une tournée de spectacles au Québec et en Europe. En 2001, Vigneault reçoit le 2e Mérite d'honneur du français et de la francophonie en éducation, décerné par le Conseil pédagogique du Québec.