Gingras, Rolland-G

Rolland-G. (Georges) Gingras. Organiste, professeur, critique, compositeur (Québec, 21 avril 1899 - 14 décembre 1964). Doctorat pédagogie musicale, musicographie (Montréal) 1945. Dès l'âge de 12 ans, il étudia le piano et l'orgue avec Omer Létourneau, puis avec J.

Gingras, Rolland-G

Rolland-G. (Georges) Gingras. Organiste, professeur, critique, compositeur (Québec, 21 avril 1899 - 14 décembre 1964). Doctorat pédagogie musicale, musicographie (Montréal) 1945. Dès l'âge de 12 ans, il étudia le piano et l'orgue avec Omer Létourneau, puis avec J.-Arthur Bernier, Henri Gagnon et Berthe Roy, en plus de travailler l'harmonie avec Robert Talbot et Edmond Trudel. À partir de 1914, il fut organiste à plusieurs églises de Québec et des environs, principalement à Saint-François d'Assise (1925-50) et Saint-Albert-le-Grand (1950-64). Il dirigea notamment les Chanteurs de Saint-François et la Société chorale Saint-Gérard. Comme professeur, il fut associé à divers établissements de Québec et de la région. Comme impresario, il présenta à Québec Yvonne Hubert, Gilberte Martin et André Mathieu. Fréquemment invité comme conférencier, il fut aussi chroniqueur ou critique pour diverses publications de France et du Canada. Il publia à Québec Les Hymnes nationaux (1934) et Questionnaire de théorie musicale. Son opérette L'Appel du missionnaire suscita des éloges dans L'Action catholique (17 mars 1925) : « La musique est parfaitement adaptée aux paroles du librettiste [J.-Eugène Corriveau]... le public a spécialement goûté les fines mélodies d'ensemble de l'opérette. » Parmi ses oeuvres publiées, citons Douze chansons de France et « Le Cantique officiel de la Ligue catholique féminine ». La plupart de ses compositions sont restées manuscrites, telles Quatre chansons populaires pour solistes, choeur et orchestre. Gingras fut membre fondateur et dir. de l'Assn des chanteurs de Québec. Il fut nommé commandeur de l'Ordre « Honneur et Mérite » d'Haïti (1943) et chevalier de l'Ordre latin de France (1949).