Gosselin, Roland

Roland Gosselin. Basse, professeur (Québec, 1er août 1926). B.E.S. (ministère de l'Éducation du Québec) 1970, M.Mus. (Sherbrooke) 1970, diplôme de concertiste (ibid.) 1971.

Gosselin, Roland

Roland Gosselin. Basse, professeur (Québec, 1er août 1926). B.E.S. (ministère de l'Éducation du Québec) 1970, M.Mus. (Sherbrooke) 1970, diplôme de concertiste (ibid.) 1971. À Québec, il fit partie de la Petite maîtrise Notre-Dame (Petits chanteurs de la Maîtrise de Québec) où il apprit le chant grégorien avec l'abbé Joseph De Smet (1936-40). Il étudia le répertoire d'opéra avec Isa Jeynevald-Mercier à l'Institut d'art vocal (1946-51). Par la suite, il séjourna en France (1952-55) où il participa à plus de 300 représentations à l'Opéra de Lyon aux côtés de Régine Crespin, Jacques Jansen, Raoul Jobin, Mady Mesplé et Mado Robin. Il y tint notamment les rôles de Sparafucile de Rigoletto, Méphisto de Faust, le Commandeur de Don Juan, le comte Des Grieux de Manon et Nourabad dans Les Pêcheurs de perles. Il se produisit en tournée en France, en Belgique et en Italie. De retour au Canada, il chanta en récital et en concert et dans plusieurs productions du Théâtre lyrique du Québec (1967-69), telles que La Bohème (Colline), Le Barbier de Séville (Don Basilio), Tosca (Angelotti) et Werther (le Bailli). Entre-temps, il fit une tournée JM en France (1958). De 1969 à 1971, il étudia à l'École Vincent-d'Indy avec Louise André et Bernard Diamant. Il chanta dans Renard de Stravinsky au CNA (1970) et fit ses débuts à l'Opéra du Québec dans le rôle de Marco de Gianni Schicchi (1971). Il fut soliste de l'Orchestre symphonique de Québec dans le Messie de Haendel. Il enseigna l'initiation à la musique à l'école polyvalente Louis-Philippe-Paré de Châteauguay, près de Montréal (1970-77) et organisa des concerts au centre culturel de cette localité (1977-80). Après une tournée en France pour les JMC, Gosselin chanta à la Société lyrique d'Aubigny dans Roméo et Juliette (1980) et Les Contes d'Hoffmann (1981) et à l'Opéra de Montréal dans Macbeth (1983), La Traviata, Rigoletto (1984) et Salomé (1985). En 1983, il fut de la production de l'opéra Jacob Lenz de Wolfgang Rihm présenté à Montréal, Québec et Toronto par la SMCQ et le Goethe-Institut. En 1985, avec la pianiste Monik Grenier, qu'il épousera l'année suivante, il fit une tournée dans les maisons de la culture de Montréal, interprétant des oeuvres sur des textes de Victor Hugo en commémoration du centenaire de sa mort. Il a également chanté à la SRC où on a pu l'entendre dans TIQ de Lavallée à l'émission « Suite canadienne » (1990). En 1979, il enregistra avec le Choeur de Laval les Sept paroles du Christ de Dubois paru sur SNE 504.