Gould, Joseph

Joseph Gould. Homme d'affaires, chef de choeur, éditeur, compositeur (Penn Yan, N.Y., 28 janvier 1833 - Montréal, 27 mars 1913). Il s'établit à Montréal avec sa famille en 1848. Vers 1864, avec Freedom Hill, un ex-employé de la succursale montréalaise d'A. & S.
Joseph Gould. Homme d'affaires, chef de choeur, éditeur, compositeur (Penn Yan, N.Y., 28 janvier 1833 - Montréal, 27 mars 1913). Il s'établit à Montréal avec sa famille en 1848. Vers 1864, avec Freedom Hill, un ex-employé de la succursale montréalaise d'A. & S.


Gould, Joseph

Joseph Gould. Homme d'affaires, chef de choeur, éditeur, compositeur (Penn Yan, N.Y., 28 janvier 1833 - Montréal, 27 mars 1913). Il s'établit à Montréal avec sa famille en 1848. Vers 1864, avec Freedom Hill, un ex-employé de la succursale montréalaise d'A. & S. Nordheimer, il forma la société Gould & Hill, laquelle succéda à Nordheimer. Il exploita un commerce de musique et de pianos jusque vers 1870 et fut aussi éditeur de musique. A. J. Boucher fit l'acquisition du fonds de musique imprimée en 1867. Par la suite et jusqu'en 1881, Gould dirigea un commerce et entrepôt de pianos et orgues sous son nom. Fondateur gérant et dir. (1864-94) du Mendelssohn Choir de Montréal et vice-prés. pendant plusieurs années de la Montreal Philharmonic Society, il fut aussi rédacteur en chef et éditeur (1892-93) d'Arcadia, revue bimensuelle consacrée à la musique, aux beaux-arts et à la littérature. Il donna des conférences sur la musique à l'invitation de divers organismes de Montréal. En 1892, quelques-uns des plus éminents musiciens de la ville lui demandèrent de prendre la direction d'un nouveau conservatoire, offre qu'il déclina. Gould est l'auteur de plusieurs oeuvres vocales, dont deux furent publiées par J.W. Shaw de Montréal (1908), et plusieurs autres par William Maxwell de New York (1912-13). Trois de ses oeuvres chorales, « Out of the Depths », « Ave verum » et « Panis angelicus », ont été réimprimées dans le PMC (vol. IX).La Bibliothèque nationale du Canada et l'Université McGill possèdent quelques-uns de ses manuscrits.


//