Grandmont, Éloi de

Éloi de Grandmont, pseudonyme de Joseph-Éloi-Augustin de Grammont, écrivain et metteur en scène (Baie-du-Fèbvre, Qc, 17 avr. 1921 -- Montréal, Qc, 25 nov. 1970).

Grandmont, Éloi de

Éloi de Grandmont, pseudonyme de Joseph-Éloi-Augustin de Grammont, écrivain et metteur en scène (Baie-du-Fèbvre, Qc, 17 avr. 1921 -- Montréal, Qc, 25 nov. 1970). Grandmont étudie au Séminaire de Nicolet et à l'École des beaux-arts de Montréal, où il s'oppose fermement à la mentalité conservatrice et au naturalisme de Charles Maillard. De 1946 à 1948, il étudie à la Sorbonne et à l'École du Louvre. De 1944 à 1946, il est critique d'arts au Devoir. En 1946, il dirige la série « Les Cahiers de la file indienne » et écrit le premier recueil de poésie de la série « Le Voyage d'Arlequin », illustré par son ancien professeur, Alfred PELLAN.

À son retour d'Europe, Grandmont rédige des scénarios pour Renaissance Film et une trentaine de courtes histoires pour Radio-Canada, dont la plupart sont produites par Guy BEAULNE de 1950 à 1952. En 1949, il fonde avec Jean-Louis ROUX le Théâtre d'essai, qui ouvre ses portes avec l'une de ses pièces, Un fils à tuer.

En 1951, le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) remplace le Théâtre d'essai. De Grandmont en sera le directeur pendant trois ans. De 1954 à 1964, Radio-Canada diffuse l'adaptation radiophonique de l'un de ses romans (pendant plus d'un an et demi), quatre adaptations de la série « Nouveautés dramatiques » et quatre séries humoristiques hebdomadaires ou quotidiennes. Éloi de Grandmont signe la remarquable adaptation de Pygmalion et meurt peu de temps après avoir été nommé professeur à l'École de traduction de l'U. de Montréal.