Claire Grenon-Masella

Claire Grenon-Masella (née Grenon), soprano, professeure (née le 14 septembre 1932 à Sault Sainte Marie, en Ontario; décédée le 14 avril 2017 à Gatineau, au Québec). B.Mus. (Montréal) 1954, M.Mus. (ibid.) 1957.

Elle obtint un brevet d'enseignement du piano de l'École Vincent-d'Indy où elle étudia avec Paul Loyonnet et Lucille Brassard (soeur Rachel-Yvonne). Elle travailla le chant avec Louise André. En 1956, elle obtint le Prix Archambault. Elle créa Anerca de Serge Garant sous la direction de Mauricio Kagel durant la Semaine internationale de musique actuelle (1961). À la radio de la SRC, elle chanta notamment la Petite messe solennelle de Rossini (1961), Le Martyre de saint Sébastien de Debussy (1962), The Tide de Boris Blacher (« CBC Wednesday Night », 1962) et participa à l'émission « Récital ». Elle chanta dans plusieurs productions de « L'Heure du concert » à la télévision, entre autres, Dialogues des Carmélites de Poulenc (1960) et Le Château de Barbe-Bleue de Bartók (rôle de Judith, 1962). Avec l'OSM, elle chanta dans la Symphonie no 2 de Mahler en 1965. Elle fut aussi soliste aux Concerts populaires de l'OSM (1966, 1967) et à un concert de la Société de musique canadienne (1967, oeuvres d'Anhalt, Contant, Freedman, Pépin). La même année, elle fut l'invitée de l'Orchestre de chambre McGill. Elle a enregistré des disques avec la Chorale Bach de Montréal (notamment comme soliste de la Messe à quatre voix de Byrd) et avec le Petit Ensemble vocal, groupes dont elle a fait partie dès 1956. Prof. de matières théoriques au Cons. de Hull (1970 -), elle y a enseigné le chant à partir de 1977. Son mari était le corniste Paul Masella.