Grève des travailleurs du bois de la Miramichi

Le 20 août 1937, 1500 menuisiers de préfabrication et débardeurs déclenchent la grève dans 14 entreprises de bois regroupées le long de la rivière Miramichi, dans le Nord du Nouveau-Brunswick.

Grève des travailleurs du bois de la Miramichi

Le 20 août 1937, 1500 menuisiers de préfabrication et débardeurs déclenchent la grève dans 14 entreprises de bois regroupées le long de la rivière Miramichi, dans le Nord du Nouveau-Brunswick. Ils revendiquent une augmentation salariale, la réduction des heures de travail et la reconnaissance de leur syndicat. Cette grève est organisée par la New Brunswick Farmer-Labour Union, syndicat de métiers sans affiliation que Gregory McEachreon, marchand local, avait formé juste avant la grève. Le syndicat demande au gouvernement provincial d'intervenir dans le conflit en vertu de la nouvelle loi sur le salaire raisonnable. Ce dernier accepte à condition que les hommes retournent d'abord au travail. Ainsi, la grève se termine le 31 août, les médiateurs parvenant à obtenir un règlement de compromis. La grève des travailleurs du bois de la Miramichi et celle des bassins houillers de MINTO, en octobre 1937, forcent le gouvernement provincial à réévaluer sa politique sur les relations de travail et à promulguer par conséquent une nouvelle législation du travail en 1938.