Griebel, Ferdinand

Ferdinand Griebel. Violoniste (Berlin, v. 1819 - Toronto, 18 février 1858). Issu d'une famille de musiciens, Griebel étudia le violon avec le violon solo de l'orchestre du théâtre Königstadt, ainsi qu'avec Charles-Auguste de Bériot et Wilhelm Ernst, probablement quand ceux-ci visitèrent Berlin.

Griebel, Ferdinand

Ferdinand Griebel. Violoniste (Berlin, v. 1819 - Toronto, 18 février 1858). Issu d'une famille de musiciens, Griebel étudia le violon avec le violon solo de l'orchestre du théâtre Königstadt, ainsi qu'avec Charles-Auguste de Bériot et Wilhelm Ernst, probablement quand ceux-ci visitèrent Berlin. Il se joignit à l'orchestre Königstadt et, en 1842, donna des concerts en Suède, au Danemark et en Angleterre. En 1848, il devint membre d'une coopérative de musiciens berlinois, la Société musicale Germania, formée pour s'établir et se produire aux É.-U. En 1850, cet orchestre fit des visites triomphales à Toronto, Kingston, Montréal et Québec. On croit que Griebel vint à Toronto avec la troupe de Jenny Lind en 1851. En 1853, il habitait cette ville. Dès ce moment et jusqu'à sa mort, il y donna au moins 36 concerts au cours desquels il interprétait en solo des oeuvres de sa composition ainsi que des concertos de Charles de Bériot. Il fut violon solo lors de la première torontoise du Messie (1857). En 1878, il était encore considéré comme le plus grand violoniste ayant jamais vécu à Toronto : « Il démontrait la même compétence comme soliste que comme chef d'attaque ou interprète de musique de chambre, et il possédait un talent remarquable pour diriger des exécutions de musiciens amateurs » (« Music in Toronto », The Mail, Toronto, 21 décembre 1878).


Lecture supplémentaire

  • DCB, vol 8