Gurik, Robert

Robert Gurik, dramaturge (Paris, 16 nov. 1932). Il immigre au Canada en 1951, termine ses études d'ingénieur, en 1957, à l'École polytechnique de Montréal, mais décide de se consacrer au théâtre.

Gurik, Robert

Robert Gurik, dramaturge (Paris, 16 nov. 1932). Il immigre au Canada en 1951, termine ses études d'ingénieur, en 1957, à l'École polytechnique de Montréal, mais décide de se consacrer au théâtre. Traduites en plusieurs langues, ses deux douzaines de pièces traitent une variété de thèmes, de la satire en un acte du Chant du poète (1963) à la science-fiction de Api 2967 (1966), du kafkaïen Procès de Jean-Baptiste M. (1972; l'histoire d'un Québécois moyen, frustré qui recourt à la violence contre la société pour se venger) à La Griffe (2000), tragédie basée sur le meurtre d'un grand couturier, en passant par On s'est trompé de boulevard (1992), qui traite de manière fantaisiste du racisme et de l'impérialisme économique, ou encore Aux pieds de la liberté (l996). Excepté Le Pendu (1967), les pièces les plus connues de Gurik offrent un contenu fortement politique, particulièrement sa parodie des politiciens canadiens contemporains, Hamlet, prince du Québec (1968), mais aussi Play Ball (1974) et La Baie des Jacques (1978). Il est également l'auteur de deux romans, Spirales (1966) et Jeune délinquant (1980), d'un recueil de nouvelles, Être ou ne pas être (l99l), ainsi que de scénarios de télévision (Comment acheter son patron, La pépinière) et de cinéma (Les Vautours, Les années de rêve).