Halifax Ladies' Musical Club

Halifax Ladies' Musical Club. Fondé à Halifax en 1905 et incorporé en 1909, il fut établi par Mme Charles Archibald (première prés.), Elizabeth et Margaret White et Kate Mackintosh.

Halifax Ladies' Musical Club

Halifax Ladies' Musical Club. Fondé à Halifax en 1905 et incorporé en 1909, il fut établi par Mme Charles Archibald (première prés.), Elizabeth et Margaret White et Kate Mackintosh. Selon la constitution de 1906, « l'objectif du club sera une meilleure connaissance et une compréhension plus parfaite de la musique vocale et instrumentale et de la littérature musicale ». En tant que membre de la National Federation of Music Clubs des É.-U., le club de Halifax adhéra à un programme d'études préétabli - par exemple, « Noël tel qu'illustré par Bach », « Une soirée avec des compositrices » et « L'enfant dans la musique ». Cependant, le club se retira de la fédération en 1913 et institua un programme plus directement adapté aux intérêts de ses membres. Une rencontre consistait habituellement en une causerie ou une communication d'un membre, avec exemples musicaux interprétés par d'autres membres. À l'origine, les rencontres avaient lieu chaque semaine dans des résidences privées; par la suite, elles se tinrent chaque mois d'octobre à mai, dans des endroits publics tels que l'hôtel Nova Scotian (1933-46, le nombre des membres ayant dépassé 300) et le gymnase de l'Université Dalhousie (1946-v. 1971, l'adhésion ayant atteint un sommet de 700 membres, dont des étudiants). Au cours des années 1970, le club commença à tenir ses rencontres à l'Elsie MacAloney Room du Dalhousie Arts Centre.

Durant les premières années d'existence du club, les membres furent incités à composer et des prix furent offerts. En 1906, un choeur fut formé sous la direction de Frances (Daisy) Foster et un orchestre sous la direction d'Agnes Crawford. Vers 1913, il y eut des représentations d'opéra, et, en 1914, deux concerts furent organisés à l'Orpheus Theatre au profit du fonds de secours belge. En 1914, le club commença à promouvoir la musique dans les écoles publiques, décernant des bourses, donnant des livres, présentant chaque mois des concerts de ses membres, et utilisant son influence pour faire engager des spécialistes par le conseil scolaire. De 1951 à 1955, le club parraina Tops 'n' Pops, club de jeunes formé pour « présenter de la musique approuvée par des adolescents au jeune Halifax ». Le club de jeunes organisa des concerts par ses membres dans des programmes comprenant à la fois de la musique classique et de la musique pop, et décerna des bourses annuelles de 50 $ à deux gagnants du festival Kiwanis, un garçon et une fille. Durant bon nombre d'années, le club d'adultes a décerné des prix au festival Kiwanis, au Maritime Conservatory et au County Music Festival. Il contribua au lancement de la carrière de Portia White. Durant les années 1980, les objectifs du HLMC ont changé, passant du but de fournir à ses membres une éducation musicale et un divertissement à celui d'aider de jeunes musiciens étudiant dans les universités, les conservatoires et les écoles, ou avec des professeurs privés. Mieux encore, le club organisa des concerts donnés par des membres du dépt de théatre de l'Université Dalhousie, ou par des jeunes pour leur fournir l'occasion de jouer en public, ainsi que cinq concerts par mois permettant à des choeurs des écoles de la ville et à des solistes de se produire. En 1990, le club créa le poste de dir. des programmes, et y nomma la prof. de musique Brenda Wilson. En 1990, le club fournissait toujours une aide financière au festival Kiwanis et attribuait des bourses à de jeunes musiciens exceptionnels et d'autres formes d'aide à des étudiants méritants dont les noms avaient été signalés par le Maritime Cons., le dépt de musique de l'Université Dalhousie, ou d'autres personnes du secteur de l'éducation musicale.

Le club établit en 1989-90 une fondation destinée à récompenser le talent, pouvant être alimentée par des dons volontaires. Un comité reçoit et sélectionne les candidatures. Le premier récipiendaire de cette bourse se produisit au concert de fin de saison 1989-90 pour le bénéfice des membres du club. Ainsi, le HLMC a non seulement maintenu mais augmenté sa généreuse contribution à la scène musicale régionale.


Lecture supplémentaire

  • Dawson, Vega. Historical Sketch of the Halifax Ladies' Musical Club 1905-1976 (Halifax 1976)