Sumberg, Harold

Harold Sumberg. Violoniste, chef d'orchestre, professeur, juge de concours (Rochester, New York, 25 août 1905, naturalisé Canadien dans les années 1920 - Toronto, 6 janvier 1994).

Sumberg, Harold

Harold Sumberg. Violoniste, chef d'orchestre, professeur, juge de concours (Rochester, New York, 25 août 1905, naturalisé Canadien dans les années 1920 - Toronto, 6 janvier 1994). Après des études au Dovercourt College of Music, à Toronto, il étudie le violon à Berlin (1922-1927) avec Carl Markees et Henry Holst, de même qu'avec Willy Hess à la Hochschule für Musik. De 1927 à 1956, Sumberg enseigne au TCM (RCMT). Il est membre du Conservatory String Quartet (1929-1945), fonde le Conservatory String Orchestra en 1941, et dirige le Sumberg Studio String Orchestra, composé de ses élèves de violon et d'alto Nathan Green (Greenberg), Phyllis Gummer, Stephen Kondaks, Eveline Maguire, Samuel Margolian, Victor Zuchter ainsi que d'autres musiciens. En 1928, il se joint au TSO dont il est second violon solo de 1931 à 1957. Il est également premier violon pour les Concerts symphoniques Promenade (1934-1940) et se produit aussi comme soliste et chef d'orchestre invité. Il est membre, durant les années 1930, du New World Chamber Orchestr,a dirigé par Samuel Hersenhoren, et violon solo de la Toronto Chamber Music Society, fondée en 1932 et dirigée par Albert Jordan. Sumberg se produit en concert au cours des années 1930 avec Alberto Guerrero et, à la fin des années 1940, il est membre du trio Sumberg-Ysselstyn-Guerrero (plus tard le Sumberg Trio, avec Cornelius Ysselstyn et Leo Barkin). Il joue souvent à la radio et, en 1945, devient directeur musical de l'émission radiophonique Intermezzo, à la SRC. Il lance Symphony for Strings à la SRC (1946-1948), série au cours de laquelle il crée Two Etudes, de Godfrey Ridout (œuvre qui lui avait été dédiée), Scherzo et Slow Movement for Strings, de Harry Somers, Divertimento no 2, de John Weinzweig, de même que des œuvres de Howard Cable, Robert Fleming, George Hurst, Barbara Pentland et autres. En 1948, il met sur pied le Toronto Women's Orchestra, qui sera composé de 20 instrumentistes; il fonde et dirige la Canadian Little Symphony, qui se produit partout en Ontario (1948-1956) et est second violon solo (1952-1965) de la York Concert Society que dirigeait Heinz Unger et de l'Orchestre symphonique de la SRC (1952-1964) avec lequel il se produit aussi comme soliste et chef invité. En 1961, Sumberg revient au TSO, mais il prend sa retraite en 1975. En 1963, il commence à enseigner le violon et l'alto à la YMHA Music School à Toronto (qui devient la Koffler Centre of the Arts Music School en 1979) et en assume la direction à compter de 1973. En 1967, il joue pour l'enregistrement de Duke Ellington North of the Border (ACDM 1425). Sumberg est juge dans des festivals dans tout le Canada, entre autres au Canadian Open Old Time Fiddlers' Contest (1955-1984) et à la CNE. En 1983, il est élu membre à vie de l'Arts and Letters Club de Toronto. Il est aussi un photographe primé.

Écrits

« Elie Spivak », Canadian Music Journal (automne 1960).