Massey, Hart Almerrin

Hart Almerrin Massey, fabricant et philanthrope (canton d'Haldimand, Bas-Canada, 29 avril 1823 -- Toronto, 20 févr. 1896).

Massey, Hart Almerrin

Hart Almerrin Massey, fabricant et philanthrope (canton d'Haldimand, Bas-Canada, 29 avril 1823 -- Toronto, 20 févr. 1896). Fils de Daniel MASSEY, Hart transforme la Newcastle Foundry, l'entreprise de son père, en une entreprise dynamique de production de machinerie agricole grâce à des fusions, des techniques de ventes et de publicité dynamiques, et l'acquisition de brevets pour des faucheuses, des moissonneuses et des lieuses américaines qui, en réduisant les coûts de main-d'oeuvre, accroissent la productivité de l'agriculture canadienne (voir MATÉRIEL AGRICOLE). En 1870, il constitue Massey Manufacturing Co. en société, qui, en 1879, déménage à Toronto et s'agrandit considérablement à la suite de l'achat de la Toronto Reaper and Mower Co., une usine appartenant à la filiale d'une entreprise américaine. Massey introduit avec succès sa société sur les marchés étrangers, ce qui en fait la première société nord-américaine de ce type à se lancer dans l'exportation. En 1891, il fusionne A. Harris, Son & Co Ltd. et d'autres concurrents canadiens pour former Massey-Harris Co Ltd., dont il est président de 1891 à 1896.

Employeur dur, mais aussi patriarche méthodiste affable, Massey considère son entreprise comme un don de Dieu. Il contribue à de nombreuses oeuvres de bienfaisance, à des institutions religieuses et d'enseignement. Il fait ériger le Massey Music Hall de Toronto (voir MASSEY HALL) et la Fred Victor Mission en mémoire de ses fils Charles Albert (1848-1884) et Frederic Victor (1867-1890). Son fils Walter Edward Hart (1864-1901) est président de la société de 1896 à 1901 et actif dans la vente et la publicité. Il fait la promotion de la pasteurisation du lait et encourage les initiatives culturelles, produisant certain des premiers magazines du personnel au Canada, dont le journal littéraire Massey's Magazine, fusionné avec le Canadian Magazine en 1897. Le dernier fils survivant d'Hart Massey, Chester Daniel (1850-1926), abandonne en 1901 ses responsabilités de direction chez Massey-Harris, une société publique de plus en plus complexe. Il se consacre au service public, administrant la succession d'Hart Massey, transformée en 1918 en Fondation Massey, qui soutient de nombreuses causes et construit HART HOUSE et le MASSEY COLLEGE à l'U. de Toronto.