Herb Gray

Herbert Eser Gray, homme politique (né le 25 mai 1931 à Windsor, ON; décédé le 21 avril 2014 à Ottawa, ON). Gray obtient des diplômes de l'école de commerce de l'U. McGill et de l'Osgoode Law School (Toronto) et est membre du Barreau de l'Ontario. Depuis 1962, il représente une circonscription de Windsor au Parlement.

Herbert Eser Gray, homme politique (né le 25 mai 1931 à Windsor, ON; décédé le 21 avril 2014 à Ottawa, ON). Gray obtient des diplômes de l'école de commerce de l'U. McGill et de l'Osgoode Law School (Toronto) et est membre du Barreau de l'Ontario. Depuis 1962, il représente une circonscription de Windsor au Parlement. Nationaliste libéral important, il devient en 1969 le premier juif nommé au Cabinet. Il attire l'attention grâce à son rapport sur la propriété étrangère, déposé en 1972 alors qu'il est ministre du Revenu national.

Bien qu'il ne soit pas renommé au Cabinet après les élections de 1974, Gray devient ministre de l'Industrie et du Commerce en 1980. Il est également président du Conseil du Trésor jusqu'à la défaite du gouvernement libéral en 1984. Il est nommé leader parlementaire de l'Opposition à la Chambre des communes (de 1984 à 1989) et leader adjoint pour l'Opposition en 1989 et 1990. Après la démission de John Turner comme chef du Parti libéral, il occupe le poste de chef de l'Opposition de février 1990 à janvier 1991. De 1991 à 1993, il est le critique en matière de Finances pour l'Opposition officielle et désapprouve vivement l'accord de libre échange avec les États-Unis. Lorsque le gouvernement de Jean Jean Chrétien prend le pouvoir en 1993, Gray, fort de son bilinguisme, est nommé leader parlementaire du gouvernement et solliciteur général du Canada. En 1996, il subit des traitements pour le cancer de l'oesophage sans pour autant quitter son poste, même s'il travaille moins. Après les élections de 1997, Jean Chrétien le nomme vice-premier ministre en reconnaissance de ses longues années de service, de ses talents parlementaires et de son habileté politique. En septembre 1997, il se voit attribuer des responsabilités supplémentaires pour la planification et la coordination des efforts du gouvernement fédéral pour signaler l'arrivée du nouveau millénaire.


Liens externes