Hetherington-Hultquist, Gillian

Gillian « Jill » Hetherington-Hultquist, joueuse de tennis (née à Brampton, en Ontario, le 27 octobre 1964). Jill Hetherington-Hultquist est l'une des joueuses de TENNIS les plus accomplies du Canada. Elle commence à jouer au tennis à l'adolescence et gagne sept titres junior en simple et en double.

Hetherington-Hultquist, Gillian

Gillian « Jill » Hetherington-Hultquist, joueuse de tennis (née à Brampton, en Ontario, le 27 octobre 1964). Jill Hetherington-Hultquist est l'une des joueuses de TENNIS les plus accomplies du Canada. Elle commence à jouer au tennis à l'adolescence et gagne sept titres junior en simple et en double. Plus tard, à l'Université de la Floride (1983-87), elle remporte quatre titres des États-Unis tout en poursuivant ses études en psychologie.

Après avoir obtenu son diplôme, Jill Hetherington-Hultquist rejoint le circuit professionnel de la WTA, où elle se spécialise en double. Elle accumule 14 titres en double et, au sommet de sa carrière, de 1988 à 1994, se maintient dans les 20 premières places des professionnelles. Elle fait aussi une brève carrière en simple, à cette époque, pour atteindre le 64e rang mondial et saisir trois titres en simple.

Pendant toute sa carrière, Jill Hetherington-Hultquist est reconnue comme une pionnière du tennis féminin au Canada, étant devenue la première joueuse canadienne à atteindre les demi-finales et les finales dans les tournois du grand chelem, les demi-finales de Wimbledon en 1996 et les finales de l'US Open en 1988. En outre, elle représente le Canada à trois Jeux olympiques. Sur le plan national, elle est classée de façon constante dans les dix premiers rangs chaque année de 1981 à 1991, où elle gagne à neuf reprises le championnat féminin en double (un record canadien). Elle est de plus nommée 13 fois consécutives dans les équipes de la COUPE DE LA FÉDÉRATION.

En reconnaissance de ses réalisations, Jill Hetherington-Hultquist est nommée au temple de la renommée de l'Université de la Floride en 1999 et admise au Temple de la renommée du tennis canadien en 2001. Elle reste active dans le domaine du tennis à titre d'entraîneuse principale de l'équipe de tennis des Washington Huskies, à l'Université de Washington.