Gordon Hilker

​John Gordon Hilker, impresario, producteur, administrateur (né le 19 septembre 1913 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédé le 4 avril 1991).

John Gordon Hilker, impresario, producteur, administrateur (né le 19 septembre 1913 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédé le 4 avril 1991). La mère de Gordon Hilker enseignait la musique et lui-même étudie le piano pendant une douzaine d'années. Il obtient, en 1934, un diplôme en communications de l’Université de la Colombie-Britannique et, en 1936, il présente Martha Graham et ses danseurs à Vancouver. L'année suivante, il lance la Greater Artists Series, et, à la fin des années 1930, il fonde les Hilker Attractions. L'entreprise présente des artistes de renom à Vancouver et, à partir de la fin des années 1940, un peu partout dans l'Ouest canadien. Elle est active jusqu'en 1950. Gordon Hilker obtient du Vancouver Parks Board la permission d'utiliser le Malkin Bowl dans le parc Stanley pour un concert estival spécial avec prix d'entrée, présenté en 1938; il prépare ainsi la voie au Theatre Under the Stars (TUTS). En fait, lorsque le TUTS est prêt à ouvrir en 1940, les services de Gordon Hilker sont requis et ce dernier assure jusqu'en 1949 la production de ses spectacles et la direction de ses tournées.

Dans les années 1950, Gordon Hilker se consacre principalement à l'organisation des célébrations du centenaire à Kitchener-Waterloo et St. Thomas, en Ontario. Il travaille ensuite pour le Festival international de Vancouver comme directeur de la publicité en 1957, puis comme gérant général de 1958 à 1964, et de nouveau en 1968. Il est aussi directeur artistique du Festival mondial d'Expo 67 de 1964 à 1967. Il quitte le Canada de 1968 à 1972 pour prendre la tête de la School of Performing Arts à San Diego, en Californie, à laquelle il reste lié par la suite. En 1974, il établit le programme artistique pour l'Expo 74 à Spokane, dans l’État de Washington. En 1991, Hilker vivait retiré dans la région d’Indian Arm, au nord de Vancouver.

Une version de cet article est parue initialement dansl’Encyclopédie de la musique au Canada.