Hogan, John Sheridan

John Sheridan Hogan, journaliste et homme politique (près de Dublin, Irl., 1815? -- Toronto, 1er déc. 1859). Collaborateur de plusieurs journaux et revues, dont Blackwood's, Hogan fonde un hebdomadaire, The United Empire, et devient le rédacteur en chef du British Colonist de Toronto en 1855.

Hogan, John Sheridan

John Sheridan Hogan, journaliste et homme politique (près de Dublin, Irl., 1815? -- Toronto, 1er déc. 1859). Collaborateur de plusieurs journaux et revues, dont Blackwood's, Hogan fonde un hebdomadaire, The United Empire, et devient le rédacteur en chef du British Colonist de Toronto en 1855. La même année, il remporte un prix pour son essai sur le Canada présenté au comité canadien de l'Exposition universelle de Paris. En 1857, il est élu à l'Assemblée législative sous la bannière réformiste et il est considéré comme une des personnalités montantes de ce parti. Cependant, il disparaît dans la nuit du 1er décembre 1859 et on retrouve son corps dans la rivière Don le 30 mars 1861. L'enquête policière révélera qu'il a été attaqué par une bande de voleurs faisant partie du « gang de Brook's Bush », qui l'ont ensuite assassiné. Ce meurtre, l'un des plus spectaculaires à survenir dans la région de Toronto, donne lieu à un procès où plusieurs personnes sont accusées, mais où un seul homme, James Brown, est condamné. L'exécution de Brown, le 10 mars 1862, est la dernière pendaison publique à avoir lieu à Toronto.


Lecture supplémentaire

  • Edward Butts and H. Horwood, Bandits and Privateers: Canada in the Age of Gunpowder (1987); W. Stewart Wallace, Murders & Mysteries (1931).