House of Anansi



House of Anansi

House of Anansi est une petite maison d'édition littéraire établie à Toronto par Dave GODFREY (qui a puisé le nom de la maison dans son expérience en Afrique, en particulier dans l'histoire d'un dieu des araignées conteur de l'Afrique de l'Ouest) et Dennis LEE en 1967, à l'apogée du renouveau, de la culture et des autres choses liées au Centenaire. Elle se consacre à la publication de nouveaux auteurs à la fin des années 1960. Selon Lee, Anansi est née d'une colère désespérée du fait que nous n'avons jamais pris le pays assez au sérieux pour nous battre pour lui. En 1969, Anansi est responsable de la publication d'un tiers des romans dans le Canada anglais, un signe impressionnant de sa popularité croissante. Depuis ses débuts, Anansi est un éditeur explicitement procanadien. Anansi publie un nombre important de livres qui remportent des prix prestigieux, notamment le PRIX SCOTIABANK GILLER, le PRIX LITTÉRAIRE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL, le prix Rogers Writers' Trust et le Man Booker Prize, et est considérée comme une maison d'édition indépendante prospère.

La maison d'édition se transforme rapidement en point de ralliement pour les auteurs contemporains, tant à Toronto que dans tout le pays, en raison de l'intérêt qu'elle porte à la fiction expérimentale, à la poésie d'actualité, à la critique et à la traduction de jeunes auteurs québécois. Associée à un fort sentiment nationaliste et souvent antiaméricain, elle lance le débat critique des années 1970 avec la publication de The Bush Garden: Essays on the Canadian Imagination (1971) de Northrop FRYE, puis remporte un important succès avec SURVIVAL (1972) de Margaret Atwood et Savage Fields: An Essay in Literature and Cosmology (1977) de Dennis Lee.

En 1988, Anansi est vendue à Stoddart Publishing, ce qui génère beaucoup d'appréhension dans les milieux littéraires. On craint la perte de l'esprit indépendant, intellectuel et procanadien d'Anansi avec la vente. Michael Davis - un ancien employé de la maison d'édition canadienne Macmillan - est embauché comme éditeur. Davis veut garder la réputation d'Anansi indemne, il met donc sur pied un comité de rédaction formé de critiques, d'écrivains et d'universitaires. Davis souhaite qu'Anansi reste en phase avec les groupes littéraires universitaires. Le plan de Davis fait ses preuves, et Anansi attire de nombreux écrivains débutants acclamés par la critique. En 1998, Anansi a publié de nombreux livres qui ont été en lice pour des prix littéraires prestigieux. De plus, elle obtient le droit de publier les CBC Massey Lectures en 1998.

Les problèmes financiers commencent en 2002 avec la faillite de Stoddart Publishing. Scott Griffin, le célèbre amoureux de la poésie canadien et fondateur du PRIX GRIFFIN POUR LA POÉSIE, achète Anansi en 2002. La même année, Anansi est nommée Small Publisher of the Year par la Canadian Bookseller's Association. En 2007 - après deux mises en lice pour le prix Giller et six pour le prix du Gouverneur général en 2006 - Anansi reçoit le prix Publisher of the Year, un prix traditionnellement décerné aux grandes maisons d'édition. Depuis 2002, Anansi fait connaître la littérature canadienne sur le marché international.