Bress, Hyman

Hyman Bress. Violoniste, naturalisé canadien en 1952 (Le Cap, en Afrique du Sud, 30 juin 1931 - Montréal, 30 octobre 1995). Après avoir reçu ses premières leçons de son père, il fait ses débuts à neuf ans avec l'Orchestre municipal du Cap puis donne de nombreux concerts en Afrique du Sud.

Bress, Hyman

Hyman Bress. Violoniste, naturalisé canadien en 1952 (Le Cap, en Afrique du Sud, 30 juin 1931 - Montréal, 30 octobre 1995). Après avoir reçu ses premières leçons de son père, il fait ses débuts à neuf ans avec l'Orchestre municipal du Cap puis donne de nombreux concerts en Afrique du Sud. Plus tard, il étudie au Curtis Institute de Philadelphie avec Ivan Galamian (1946-1951). Établi à Montréal en 1951, il se fait entendre en récital ainsi que sur les ondes de la SRC. Le Quatuor à cordes de Montréal, dont il est le premier violon (1955-1963), est fondé à la suite des concerts de musique de chambre qu'il présente avec Otto et Walter Joachim. Il est aussi violon solo de l'Orchestre symphonique de Montréalpendant une saison (1958-1959).

Bress participe à la création de plusieurs œuvres canadiennes, notamment Concertante no 1 d'Otto Joachim (seconde partie à Montréal, en 1957, et l'œuvre complète à Paris, en 1958), Introduction and Fugue de Kelsey Jones(1959), le Concerto de Violet Archer aux « Petites symphonies » de la SRC (1960) et le Concerto d'Udo Kasemets avec le CBC Festival Orchestra (13 avril 1967). Il donne des récitals dans les principales villes du monde et est soliste des meilleurs orchestres canadiens et américains, de l'Orchestre symphonique de Londres et de l'Orchestre philharmonique de Berlin. En 1973, il effectue une tournée en Extrême-Orient. Il fait revivre et, parfois, enregistre des œuvres inusitées ou rarement jouées, comme les concertos de Joseph Joachim et de Bloch. Il prend part à de nombreuses émissions diffusées au Canada, surtout par la SRC. Bress enregistre sa propre Fantasy (1961-1962, Presser) pour violon, piano et bande magnétique et exécute cette œuvre à New York et ailleurs tout en projetant la partition, page par page, sur un écran placé derrière les exécutants.

Il partage son temps entre l'Europe et l'Amérique du Nord mais finit par s'établir en Europe de façon permanente. Bress passe ses dernières années à Montréal, sans toutefois se produire en tant que violoniste. Sa maladie mentale l'empêche de poursuivre sa carrière à partir du milieu des années 1980.

De son jeu, le Times de Londres écrit en mars 1961 : « Le phrasé de Bress est toujours modelé en fonction du sens et de l'expression, et dans les œuvres exigeantes du XXe siècle, il met de l'avant un registre étendu de couleurs et de nuances... Sa sonorité - douce et riche dans le registre grave et moelleuse dans l'aigu - est magnifique d'expressivité mélodique, dans l'Adagio de Mozart par exemple ».

Écrits

« The Role of electronic music in relationship to the violin », Musical Events (avril 1962).

Discographie

Archer Trio no 1, Leclair Sonate : W. Joachim vc, Newmark p; 1954; RCI 112, (Archer) 7-ACM 17.

-Trio no 2 : W. Joachim vc, Newmark p; 1962; RCI 196.

Bach Concerto BWV 1052, Mozart Concerto K. 271a (cadences de Bress) : musiciens de l'OSM, Bress c orch; 1964; Mode MDINT-9246.

-Ein Musikalisches Opfer BWV 1079, Mozart Quatuor K. 285 : Duschenes fl, O. Joachim al, W. Joachim vc; 1953; RCI 95.

- 3 Sonates pour violon seul, 3 Partitas pour violon seul BWV 1001-1006 : (1966-1967); 3-Mace MCS-9056-58.

- Aussi en versions avec accompagnement (K. Bergemann p) sur CBS Set-77325.

Bartók Sonates nos 1 et 2 : Reiner p; (1965); Victor LSC-2853.

Beethoven Romance no 2 : O phil de Londres, Boult c orch; World Record Club ST-730.

Bloch Concerto en la, Suite hébraïque : OS de Prague, Rohan c orch; (1968); Crossroads 22-16-0212 et Supra SUA-ST-50881.

- œuvres pour violon : Reiner p; (1964); Folk FM-3357.

Busoni Sonates nos 1 et 2 : B. Johnsson p; (1967); Oiseau-Lyre SOL-296.

O. Joachim Concertante no 1 pour violon, cordes et percussion : orch cdes SRC Mtl, Beaudry c orch, Charbonneau perc; (1971); RCI 293 et 6-ACM 14.

Jones, Anhalt, Brahms : Reiner p; 1966; RCI 220 et RCA CCS-1014, (Jones) 5-ACM 24, (Anhalt) 5-ACM 22.

Leclair Sonate no 3, Mozart Concerto no 4, Sérénade no 7« Haffner » (4e mvt) : English Chamb O, Gibson c orch et p; World Record Club T-106.

Magnard Sonate op. 13, Ropartz Sonate no 3 : O. Alain p; Alpha CL-4018.

R. Mathieu Quintette : Sieb vn, O. Joachim al, W. Joachim vc, Reiner p; 1956; RCI 123 et 4-ACM-32.

M. Perrault Trio : W. Joachim vc, Newmark p; RCI 125.

Prokofiev Sonates nos 1 et 2 : Reiner p; 1969; CBC SM-117.

Reger Sonates nos 1, 3 et 7 op. 91 : (1966); Dover HCR-ST-7016.

Sarasate Zigeunerweisen : O phil de Londres, Boult c orch; World Record Club ST-728.

Schoenberg Concerto op. 36, Stravinsky Concerto en ré : OS de Prague, Rohan c orch; 1968; Supra SUA-ST-50878.

Schubert Sonatine en sol mineur, Rondo brillant en si mineur, Fantaisie en do : A. Holeček p; 1971; Supra 1-11-1039.

Schumann Sonates nos 1 et 2 : Reiner p; (1964); Bar BC-2833, (no 1) Orion ORS-85489.

Spohr Concertos nos 8 et 9 : orch symphonique, Beck c orch; (1966); Oiseau-Lyre SOL-278.

Stravinsky Duo concertant, Suite italienne : Reiner p; (1964); Folk FM-3356.

Tchaïkovsky Concerto op. 35 : O phil de Londres, Boult c orch; (1968); Crossroads 22-16-0224.

Vallerand, Weinzweig, Kenins, Morawetz : Pratt p; Masters of the Bow MBS-2002, (Vallerand) 3-ACM 19.

Veracini Sonates 1-12 op. 1 : J. Schrick v da gamba, O. Alain clavn; (1965); 3-Lyrichord LLST-7141.

The Violin : Bach, Brahms et autres : Reiner p; (1962); 5-Folk FM-3351-3355.

Vivaldi Concertos op. 3 nos; 6 et 12 et autres : Mtl Sinfonia; 1963; Bar BC-2832.

Ysaÿe Sonates 1-6 op. 27 : 1967; Alpha DB-132.

Voir aussi DISCOGRAPHIE du Quatuor à cordes de Montréal.

Bibliographie

Arthur KAPTAINIS, « Violinist walked thin line between art, madness », Gazette (12 nov. 1995).


Lecture supplémentaire

  • Kaptainis, Arthur. 'Violinist walked thin line between art, madness,' Gazette, 12 Nov 1995