I'll Never Smile Again

« I'll Never Smile Again ». Chanson de Ruth Lowe écrite à Toronto en juin 1939 à la suite du décès de son premier mari, Harold Cohen. Elle est exécutée pour la première fois par l'orchestre de Percy Faith à la radio de la SRC.

I'll Never Smile Again

« I'll Never Smile Again ». Chanson de Ruth Lowe écrite à Toronto en juin 1939 à la suite du décès de son premier mari, Harold Cohen. Elle est exécutée pour la première fois par l'orchestre de Percy Faith à la radio de la SRC. Alors qu'il se produit à la Canadian National Exhibition (CNE) de 1939, Tommy Dorsey entend un enregistrement de l'interprétation de Faith et fait le nécessaire pour assurer la publication de la chanson chez Sun Music. Bien que Glenn Miller la fasse d'abord connaître aux États-Unis par la radio, c'est dans sa version enregistrée chez Victor par Frank Sinatra avec Dorsey que la chanson connaît le plus vif succès. Cet enregistrement est d'ailleurs intronisé au Grammy Hall of Fame en 1982. Expression parfaite des sentiments des gens séparés de leurs êtres chers par la Deuxième Guerre mondiale, elle est gravée par Miller, les Ink Spots, Tony Martin, Sarah Vaughan et d'autres. La Happy Gang joue aussi un rôle dans la popularisation de la chanson au Canada. Elle est enregistrée en français, sous le titre « Je ne sourirai plus », par Lionel Parent en 1940 (Starr 16380).

En 2004, « I'll Never Smile Again » est devenue un classique durable du jazz et de la musique populaire. Elle reçoit un prix de l'American Society of Composers, Authors and Publishers en 1940 et est intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2003. Elle figure dans un boîtier BMG de chansons de Dorsey et Sinatra en 1994. On estime que « I'll Never Smile Again » est enregistrée plus de 100 fois. Parmi les enregistrements récents figurent ceux des Canadiens Michael Bublé, Oscar Peterson, Juliette, du Susie Arioli Swing Band, de Barry Manilow et, en version instrumentale, de Joe Lovano. Hal Leonard republie la partition en 1997. La chanson apparaît dans de nombreux enregistrements et recueils de chansons de la Deuxième Guerre mondiale.

Bibliographie

« Toronto composer wrote Sinatra hit », Globe and Mail (Toronto, 5 janv. 1981).

Paula CITRON, « Son wants to share composer mom's legacy », Toronto Star (26 déc. 1991).


Lecture supplémentaire

  • 'Toronto composer wrote Sinatra hit,' Toronto Globe and Mail, 5 Jan 1981

    Citron, Paula. 'Son wants to share composer mom's legacy,' Toronto Star, 26 Dec 1991