Intersections

Intersection, autrefois la Revue de musique des universités canadiennes/Canadian University Music Review.
Intersection, autrefois la Revue de musique des universités canadiennes/Canadian University Music Review.


Intersections

Intersection, autrefois la Revue de musique des universités canadiennes/Canadian University Music Review. Le premier numéro de ce périodique semestriel de la Société de musique des universités canadiennes paraît au printemps 1971 sous le titre de Journal ACEUM/CAUSM Journal (Association canadienne des écoles universitaires de musique/ Canadian Association of University Schools of Music). Au début, on publie un ou deux numéros par an. Lors de la publication du numéro de 1980 (paru à l'automne 1981), on adopte le nom Canadian University Music Revue/Revue de musique des universités canadiennes, au moment où la société mère est rebaptisée Société de musique des universités canadiennes/Canadian University Music Society. La revue est semestrielle depuis 1988 (à l'exception de la période 1993-1996 durant laquelle elle est publiée une fois l'an). En 2005, on la renomme Intersections: Canadian Journal of Music/Revue canadienne de musique.

Depuis sa création, la revue présente dans chaque numéro de 5 à 12 mémoires ou plus, surtout dans les domaines de la théorie musicale, de la musicologie et de l'ethnomusicologie, en plus d'éditoriaux, d'analyses et, de temps à autre, de lettres publiées. Au fil des ans, les éditeurs sont : Terence Bailey (1971-1972), Yves Chartier (1973-1976), Zoltan Roman (1977-1978), Alan Gillmor (1979). Selon la politique établie lors du changement de nom de la revue, en 1980, deux codirecteurs, un anglophone et un francophone, se partagent la gestion de la revue; le premier tandem est Alan Gillmor et Jean-Jacques Nattiez (1980-1985), suivi de Beverley Diamond (1986-1989) et Marcelle Guertin (1986-1993). Alan Lessem remplace Diamond à partir du vol. X (1990); à la mort de Lessem, Carl Morey assure l'intérim à partir de 1991. Mary Cyr remplace Morey au poste d'éditeur anglophone et l'éditrice francophone Marcelle Guertin est remplacée par Marc-André Roberge en 1993. Par la suite, on retrouve parmi les éditeurs de la revue William R. Bowen (anglophone, 1995-1997), James A. Deaville (anglophone, 1998-2002), Serge Lacasse (francophone, 2001-2004), Mary S. Woodside (anglophone, 2003-2006), François de Médicis (francophone, 2005-) et Murray Dineen (2007-). Le comité de rédaction est toujours composé de membres de la société, mais quelques personnes de nationalité autre que canadienne collaborent à la publication.

Thèmes de la revue

Les articles particulièrement dignes de mention incluent « Crossing Borders: Interdisciplinary Studies by Canadian Scholars » (1997), « Canadian Perspectives in Ethnomusicology » (1999), « Jean Cocteau: Evangelist of the Avant-Garde » (2001) et « Northern Perspectives on Music and Culture » (2005). Des articles de la revue rendent hommage à Claude Vivier (1983), Serge Garant (1986), Alan Lessem (1991), Barbara Pentland, Violet Archer, et Jean Coulthard (2000). Notons parmi les autres articles dignes de mention : le compte rendu de la conférence « Sociology of Music » (1984), une série documentaire sur les travaux de Claude Champagne et Marvin Duchow (quatre numéros, 1973-1975) et un éditorial de Murray Dineen intitulé « How to Win at SSHRC » (2007).

Un Bulletin supplémentaire est lancé en 1988.