Irish Rovers

Irish Rovers. Groupe pop canadien-irlandais formé à Calgary en 1964 par les frères Will Millar (chanteur, banjoïste, guitariste) et George Millar (guitariste), leur cousin, Joe Millar (accordéoniste), et Jimmy Ferguson (chanteur).

Irish Rovers

Irish Rovers. Groupe pop canadien-irlandais formé à Calgary en 1964 par les frères Will Millar (chanteur, banjoïste, guitariste) et George Millar (guitariste), leur cousin, Joe Millar (accordéoniste), et Jimmy Ferguson (chanteur). Wilcil McDowell succéda à Joe Millar en 1967, mais ce dernier revint en 1969, cette fois comme guitare basse. Tous naquirent en Irlande du Nord entre 1938 et 1947. C'est sous la direction de Will Millar que les Irish Rovers commencèrent leur carrière à la coffeehouse Depression à Calgary, puis dans d'autres établissements du même genre à travers l'Amérique du Nord (notamment au Purple Onion à San Francisco et à l'Ice House à Los Angeles, où ils enregistrèrent leur premier micr., The First of the Irish Rovers, Decca DL-74835). Le succès remporté en 1968 par leur enregistrement de la chanson pour enfants « The Unicorn », de Shel Silverstein, leur ouvrit les portes des principaux cabarets et salles de concert. Les ventes de l'enregistrement de « The Unicorn » atteignirent quelque huit millions d'exemplaires dans le monde. Ce succès fut suivi d'un autre, moins important : « Whiskey on a Sunday ». Ensuite, le groupe effectua une tournée en Australie (en 1969 puis en 1974), et se produisit au pavillon du Canada, lors de l'Expo 70 d'Osaka, au Japon. De 1971 à 1975, on put voir le groupe à la SRC de Vancouver, dans l'une des émissions de variétés les plus populaires du temps : « The Irish Rovers »; elle fut suivie de nombreux hors-séries à la télévision de la SRC. Si son image s'est quelque peu estompée ces dernières années, le groupe s'est produit un peu partout dans le monde et, en 1979, a reçu le trophée Wm Harold Moon de la SDE Canada pour sa réussite internationale. En 1980 fut lancé son deuxième grand succès, « Wasn't That a Party? », et en 1981, la SRC mit les Rovers (connus sous ce nom à l'époque) en vedette dans la mini-série « The Rover's Comedy House »

Au cours des années, le groupe a ajouté à son répertoire traditionnel et original des chansons contemporaines de Will Millar, Gordon Lightfoot, Joni Mitchell et d'autres. Peter Goddard prétendait en 1966 qu'ils « sifflent, hululent et se fraient un chemin à travers les chansons avec la subtilité d'un gourdin irlandais » (Globe and Mail, Toronto, 16 décembre). Mais en 1978, il écrivait: « [ils] ne sont irlandais que par moments, ces temps-ci, et ce sont des chanteurs de chansons internationales que nous allons maintenant voir en eux » (Toronto Star, 20 janvier). Lancé en 1989, l'album Hardstuff (Attic ACD-1253) reflète encore la diversité musicale du groupe, avec des morceaux de Bryan Adams et Jim Vallance, Randy Bachman et Tom Northcott, mais aussi plusieurs titres sur lesquels apparaissent les Chieftains d'Irlande, invités pour l'occasion.

La discographie du groupe inclut également des micr. enregistrés chez Decca entre 1968 et 1971 (The Unicorn, DL-74951; All Hung Up, DL-75037; Tales to Warm Your Mind, DL-75081; The Life of a Rover, DL-75157; On the Shores of Americay, DL-75302) et sous sa propre étiquette, Potato (distribuée par Attic), de 1972 à 1982 (notamment The Irish Rovers - Live, LAT-1028; Emigrate! Emigrate!, LAT-1029; Irish Rovers in Australia, LAT-1038; Tall Ships and Salty Dogs, LAT-1086; The Rovers, LAT-1095; No More Bread and Butter, LAT-1118; It Was a Night Like This, LAT-1149; Party Rovers, LAT-1205). Des compilations ont été réalisées par Decca, MCA (Irish Rovers Greatest Hits, MCA2-4066), K-Tel, et Attic (Silver Anniversary, ACD-1303).


Music of
Irish Rovers

Lecture supplémentaire

  • Millar, Will. Children of the Unicorn (Toronto 1974)

    Dafoe, Chris. 'A quarter century of Unicorns, leprechauns and Lily The Pink,' Toronto Globe and Mail, 6 Apr 1989

Liens externes