James Doohan

James Doohan, acteur (Vancouver, 3 mars 1920 - Redmond, État de Washington, 20 juill. 2005). Fils d'immigrants irlandais, James Doohan grandit à Sarnia, en Ontario. Il obtient un diplôme au Sarnia Collegiate Institute and Technical School en 1938 et entre dans l'armée canadienne peu après.

James Doohan

James Doohan, acteur (Vancouver, 3 mars 1920 - Redmond, État de Washington, 20 juill. 2005). Fils d'immigrants irlandais, James Doohan grandit à Sarnia, en Ontario. Il obtient un diplôme au Sarnia Collegiate Institute and Technical School en 1938 et entre dans l'armée canadienne peu après. Il connaît le feu le Jour-J pendant l'attaque de Juno Beach mais, après la bataille, il est blessé accidentellement par un tir ami. Après son rapatriement au Canada, il commence une carrière d'acteur et suit des cours d'art dramatique à Toronto. Plus tard, il gagne une bourse pour fréquenter la Neighborhood Playhouse School of the Theatre à New York, où il a pour condisciple l'acteur canadien Leslie NIELSEN. Doohan devient célèbre pour son rôle de l'ingénieur en chef Montgomery « Scotty » Scott dans Star Trek (v.f. Patrouille du cosmos).

Doohan fait ses premiers pas dans la science-fiction à la télévision avec un rôle dans une brève série de la chaîne anglophone de la SRC intitulée Space Command (1953-1954). On peut le voir ensuite dans Flight into Danger (1956); c'est un des premiers téléfilms de la SRC, basé sur le roman Runway Zero-Eight (trad. 714 Appelle Vancouver) d'Arthur Hailey, dans lequel un équipage est empoisonné par des aliments avariés et un ancien pilote nerveux (Doohan) tente de ramener l'avion à bon port. L'émission connaît une grande popularité et est vendue à l'étranger. Doohan fait des voix dans des milliers d'émissions de radio, apparaît dans des centaines d'émissions de télévision et est reconnu pour sa facilité à prendre divers accents. Ses premiers rôles à la télévision américaine l'amènent à jouer dans des épisodes de Gunsmoke (v.f. Police des plaines), Bonanza, Daniel Boone, The FBI, Hazel (v.f. Adèle), The Virginian (v.f. Le Virginien) et Peyton Place.

En 1965, Doohan « trouve du travail », comme il le dira plus tard, dans le rôle de l'ingénieur en chef du vaisseau spatial Enterprise; cet emploi dure le reste de sa vie. La série originale de Patrouille du cosmos ne survit pas à trois saisons à la télévision (1966-1969), mais le succès fulgurant que connaît Star Wars en 1977 justifie la résurrection de Star Trek pour le grand écran. Doohan tient le rôle de Scotty dans les six films originaux de Star Trek de 1979 à 1991 et dans Star Trek: Generations (v.f. Star Trek : Générations) en 1994. Il crée les sons élémentaires et les quelques premiers mots de vulcain et de klingon qu'on entend en premier dans Star Trek: the Motion Picture. (v.f. Patrouille du cosmos).

Identifié à son personnage de Scotty - Doohan explique qu'il a adopté un accent écossais parce qu'il semble chaleureux, mais autoritaire si nécessaire -, il ne trouve plus d'autres emplois. Il se fait à ce destin de figure emblématique très adulée. Il participe souvent au circuit des congrès de Trekkie, même si la phrase que tout le monde semble se rappeler, « Téléportez-moi, Scotty », n'a jamais vraiment été dite, ni dans la série ni dans les films. On entend la forme qui s'en approche le plus dans le quatrième film de Star Trek, où le capitaine Kirk dit : « Téléportation, Scotty ».

En 1996, James Doohan et Peter David publient Beam Me Up, Scotty: Star Trek's "Scotty" - in his own words.

En avril 2007, les cendres de Doohan font un bref vol suborbital à bord d'une fusée de la NASA, avant d'être remises à sa famille.