Wilson, Jean

Jean Wilson, patineuse de vitesse (Glasgow, Écosse, 19 juill. 1910 -- Toronto, 3 sept. 1933). Après avoir remporté des honneurs sur la scène internationale, elle succombe à une maladie musculaire, la myasthénie grave.


Jean Wilson
Jean Wilson du Canada remporte la médaille d'or au 500 m et la médaille d'argent au 1500 m en patinage de vitesse féminin, en démonstration, aux Jeux olympiques d'hiver de Lake Placid de 1932.

Jean Wilson, patineuse de vitesse (Glasgow, Écosse, 19 juill. 1910 -- Toronto, 3 sept. 1933). Après avoir remporté des honneurs sur la scène internationale, elle succombe à une maladie musculaire, la myasthénie grave. Patineuse naturelle et puissante, Wilson commence le ​patinage de vitesse à l'âge de 15 ans. En 1931, elle est déjà en mesure de défier la reine de la discipline, ​Lela Brooks, et elle devient la championne nord-américaine avant les Jeux olympiques de 1932. Aux Jeux olympiques de Lake Placid, où le patinage de vitesse est un sport de démonstration, elle remporte l'épreuve du 500 m. Même si elle établit un nouveau record du monde lors des qualifications au 1500 m, elle est devancée de peu par l'Américaine Kit Klein en finale. Alors qu'elle mène la course du 1000 m, elle tombe. Quelques mois plus tard, elle est hospitalisée et combat sa grave maladie pendant un an avant d'y succomber, à l'âge de 23 ans.