Dusseau, Jeanne

Jeanne (née Ruth Cleveland) Dusseau (née Thom). Soprano (Glasgow, 2 février 1893 - ?). Arrivée à Toronto dans son enfance, elle commença des études vocales avec M.M. Stevenson et, à 16 ans, devint contralto soliste à l'église baptiste de la rue Bloor.

Dusseau, Jeanne

Jeanne (née Ruth Cleveland) Dusseau (née Thom). Soprano (Glasgow, 2 février 1893 - ?). Arrivée à Toronto dans son enfance, elle commença des études vocales avec M.M. Stevenson et, à 16 ans, devint contralto soliste à l'église baptiste de la rue Bloor. Après des études avec Atherton Furlong, elle fit ses débuts officiels comme soprano lors d'un récital au Foresters' Hall (12 novembre 1912). Elle étudia ensuite avec Giuseppe Carboni, puis chanta (1921-22) avec le Chicago Opera, notamment les rôles du Berger dans Tannhäuser et de Ninette lors de la création mondiale (1921) de L'Amour des trois oranges. Durant les années suivantes, la chanteuse (qui avait épousé le baryton canadien-français Lambert Victor Dusseau en 1919) se consacra au récital et à quelques engagements avec des orchestres symphoniques à Toronto, New York, Boston, Cincinnati et à l'étranger. À cette époque, son apport à la musique canadienne fut considérable. Lors d'une tournée transcanadienne (1928) sous les auspices de l'Assn of Canadian Clubs, en collaboration avec le Musée national d'Ottawa (Musée canadien des civilisations) et le TCM (RCMT), elle fit connaître un grand nombre de chansons du folklore canadien dans de nouveaux arrangements d'Alfred La Liberté, Ernest MacMillan et Healey Willan. À la fin des années 1920 et au début des années 1930, elle participa aux Festivals du CP. Le 15 octobre 1929, elle fit de remarquables débuts en récital à Londres, au Wigmore Hall. En 1936, elle entra à l'opéra Sadler's Wells où, pendant quatre saisons, elle chanta des rôles comme Tosca, Aïda, Cio-Cio-San (Madama Butterfly), Leonore (Fidelio) et Rosalinda (Die Fledermaus). Après avoir pris sa retraite (1942), elle enseigna plusieurs années à New York puis se fixa à Washington, D.C. Son unique enregistrement commercial a été réalisé pour HMV en 1939 et comprend l'hymne pascal de Cavalleria rusticana et la barcarolle des Contes d'Hoffmann (avec Nancy Evans et les choeurs du Sadler's Wells).