J.L. Orme & Sons

J.L. Orme & Sons. Marchands de musique et, plus tard, de meubles à Ottawa. Fondée en 1861, cette maison porte l'un des noms les plus anciens ayant survécu dans le commerce de la musique au Canada.

J.L. Orme & Sons

J.L. Orme & Sons. Marchands de musique et, plus tard, de meubles à Ottawa. Fondée en 1861, cette maison porte l'un des noms les plus anciens ayant survécu dans le commerce de la musique au Canada. James Lawrence Orme (décédé en 1893) arriva d'Écosse en 1856 et, durant quelques années, fut associé à une entreprise de fabrication de jouets à Belleville, Haut-Canada (auj. Ontario). En 1861, il devint le premier organiste salarié de l'église presbytérienne Saint Andrew's d'Ottawa. Pour répondre au besoin, il ouvrit un magasin de musique rue Sparks. L'entreprise fut incorporée en 1866 sous la raison sociale J.L. Orme & Son. Parmi les articles en vente figuraient des instruments à vent importés, des pianos des É.-U. (Emerson, Dunham & Sons, etc.) et des harmoniums Estey. Pendant quelques années, l'entreprise eut des succursales à Kingston et à Brockville, Ont. Dans les années 1870 et les décennies suivantes, Orme publia des oeuvres de compositeurs d'Ottawa comme A.A. Clappé, F.W. Mills et Amédée Tremblay. Il publia son propre Dufferin Galop (v. 1872) et ses quadrilles Rose and Thistle (1878, dédiés au marquis de Lorne). Son fils, George Lewis Orme (décédé en 1916), écrivit le Loyal Opposition Galop (1874). Les publications d'Orme les plus importantes furent Canada's Welcome, un masque de Clappé (1879), et Le Claviste, méthode de piano de Gustave Smith (1890). Matthew Orme (décédé en 1937?), un neveu du fondateur, arriva d'Écosse en 1868 et se joignit à l'entreprise qu'il géra conjointement avec George L. Orme après la mort de son oncle en 1893. Le nom de la compagnie fut changé en celui de Orme & Son en 1906. Vers cette année-là, un employé, William Hall McKechnie, prit en main le dépt de musique imprimée et des menus articles et, jusque vers 1918, l'exploita dans les locaux d'Orme sous le nom de McKechnie Music Co. Le commerce redevint la propriété d'Orme, même si le nom de McKechnie fut utilisé jusqu'à la fin des années 1940. McKechnie publia quelque 40 danses, romances et chants patriotiques. Parmi ces derniers figurèrent les versions anglaises de l'« Ô Canada » de George Gillespie (1909), George Holland (1909) et L.E.O. Payment (1912). Les musiciens d'Ottawa dont des oeuvres furent publiées chez McKechnie incluent Donald Heins, Myrtle de Long, Eugene B. Marier, Herbert Sanders et Ernest Whyte.

L'Orme Concert Hall, salle ouverte rue Wellington en 1900, s'avéra un échec financier, mais la Martin-Orme Piano Co., usine inaugurée en 1902, fut active jusque vers 1924. Elle fabriqua entre 300 et 500 pianos droits et pianos pneumatiques par an et se gagna l'estime des musiciens locaux. Owain Martin (décédé en 1923), auparavant surintendant chez Heintzman, y apporta une expertise technique et les Orme, le sens des affaires.

En 1909, une partie de l'entreprise fut vendue à C.W. Lindsay de Montréal qui géra la succursale d'Ottawa durant près de 30 ans. Orme & Son demeura cependant en affaires et ses principaux cadres après la Première Guerre mondiale furent notamment le fils de Matthew, Frank L. Orme, et ses gendres Arthur Crawley et Clement S. Harrington. Après la Guerre, les appareils de radio et les phonographes Victrola devinrent les articles les plus demandés; en 1930 ce furent les réfrigérateurs et, plus tard dans la décennie, les meubles. Vers les années 1940, les pianos et les disques ne totalisaient que 10 à 15 p. 100 des ventes. Vers 1950, une partie du commerce devint Orme-Bannon (un commerce de meubles rue Albert) et une nouvelle compagnie J.L. Orme & Sons fut fondée. Elle fut située au centre-ville, rue Bank, de 1960 à 1977, puis déménagea sur l'autoroute 31. Géré par James L. Orme (fils de Frank L.) jusqu'à sa mort en 1979, le magasin vendait alors des meubles et, fidèle à la tradition familiale, des pianos, la plupart fabriqués chez Lesage. En 1990, l'établissement portait le nom d'Orme Interiors Ltd.