John Ireland

John Ireland, acteur (Vancouver, 30 jan. 1914; Santa Barbara, Calif., 21 mars 1992). La carrière de John Ireland a connu beaucoup de temps forts, même si les 200 films dans lesquels il apparaît ne sont pas tous à son honneur, surtout dans les années 1970 et 1980.

John Ireland

John Ireland, acteur (Vancouver, 30 jan. 1914; Santa Barbara, Calif., 21 mars 1992). La carrière de John Ireland a connu beaucoup de temps forts, même si les 200 films dans lesquels il apparaît ne sont pas tous à son honneur, surtout dans les années 1970 et 1980. Il est nageur professionnel avant de se tourner vers la scène, où il joue dans des productions de répertoire et à Broadway. Acteur intense à la mine sombre, il passe au grand écran dans des rôles secondaires de vilains et de voyous. Ses meilleurs films sont, entre autres, My Darling Clementine (1946; v.f. La poursuite infernale) de John Ford, Red River (1948; v.f. La rivière rouge) d'Howard Hawks et Spartacus (1960) de Stanley Kubrick. Il est en nomination pour l'Oscar du meilleur second rôle pour son personnage de reporter cynique dans All the King's Men (1949; v.f. Les Fous du roi). Il tient la vedette dans la série télévisée britannique The Cheaters (1960-1962) et a un rôle récurrent dans la populaire série américaine Rawhide (1965-1966).

Pendant les années 1970, John Ireland travaille presque exclusivement en Espagne et en Italie, dans des films d'action et d'horreur à petit budget. Plus tard, il revient au Canada pour écrire ses mémoires et jouer dans des films marquants de l'époque des abris fiscaux tels que Tomorrow Never Comes (1978; v.f. Rage au cœur) et Incubus (1982). Il fait son dernier film en 1992. Les autres rôles de John Ireland qui méritent d'être mentionnés sont dans A Walk in the Sun (1946; v.f. Le Commando de la mort), Joan of Arc (1948; v.f. Jeanne d'Arc), I Shot Jesse James (1949; v.f. J'ai tué Jesse James), The Return of Jesse James (1950), Outlaw Territory (1953; qu'il coproduit et coréalise), Gunfight at the O.K. Corral (1957; v.f. Règlement de comptes à O.K. Corral), Wild in the Country (1961; v.f. Amour sauvage), 55 Days at Peking (1963; v.f. Les Cinquante-cinq jours de Pékin), The Ceremony (1963; v.f. La Cérémonie), The Fall of the Roman Empire (1964; v.f. La Chute de l'empire romain), Villa Rides (1968; v.f. Pancho Villa) et Farewell, My Lovely (1975; v.f. Adieu, ma jolie).

John Ireland figure aussi dans beaucoup de séries télévisées, dont Seeing Things (1985), The Hitchhiker (1985; v.f. Le voyageur), War of the Worlds (1988; v.f. La guerre des mondes) et finalement Murder, She Wrote (1991; v.f. Elle écrit au meurtre), seulement un an avant de mourir.