Richardson, John

John Richardson, soldat et écrivain (Queenston, Haut-Canada, 4 oct. 1796 -- New York, 12 mai 1852). L'action de son ouvrage le plus connu, WACOUSTA; OR, THE PROPHECY (1832), se déroule à l'époque de la révolte de PONTIAC et relate une histoire complexe de trahison, de camouflage et de tuerie.

Richardson, John

John Richardson, soldat et écrivain (Queenston, Haut-Canada, 4 oct. 1796 -- New York, 12 mai 1852). L'action de son ouvrage le plus connu, WACOUSTA; OR, THE PROPHECY (1832), se déroule à l'époque de la révolte de PONTIAC et relate une histoire complexe de trahison, de camouflage et de tuerie. Reginald Morton, le renégat écossais devenu le chef indien Wacousta, représente la perception qu'a l'auteur de la terreur et de la sauvagerie qui se dissimulent dans la nature canadienne. Le personnage du traître, incarné par le colonel De Haldimar, illustre comment la répression, l'hypocrisie et la cruauté peuvent exister au sein d'une garnison civilisée. Pendant sa jeunesse, Richardson participe à la GUERRE DE 1812 aux côtés de TECUMSEH. Ses tentatives pour réussir sa carrière de soldat, puis d'écrivain et de journaliste au Canada restent vaines. Exception faite de son ouvrage d'histoire incomplet, The War of 1812 (1842), ses écrits n'ont qu'une faible valeur littéraire. Vers 1849, il quitte le Canada et tente de faire une carrière littéraire à New York où il meurt dans une grande pauvreté. Wacousta est toujours disponible en librairie. Adapté pour la scène à l'époque de sa parution, James REANEY en a fait une nouvelle adaptation pour le théâtre.


Les oeuvres sélectionnées de
Richardson, John