Beatty, John William

Beatty est membre du club des arts et lettres (voir ASSOCIATIONS D'ARTISTES), où des artistes de Toronto et leurs mécènes se rencontrent pour discuter de questions esthétiques et culturelles. Dès 1909, il fait de la peinture en plein air avec Lawren HARRIS.

\u00ab Winter, Bowen Island \u00bb
Huile sur toile réalisée par J.W. Beatty (avec la permission du Agnes Etherington Art Centre, Queen's University).

Beatty, John William

 John William Beatty, peintre (Toronto, 30 mai 1869 -- id. 4 oct. 1941). Beatty est connu à la fois comme paysagiste canadien et comme enseignant. Pendant 11 ans (1889-1900) il est pompier pour la ville de Toronto avant d'aller étudier l'art à Paris, à Londres et aux Pays-Bas (1900-1901, 1907-1908). En 1909, il recherche dans la peinture des paysages canadiens l'expression d'une conscience nationale. Il partage ses sentiments et ses intérêts avec plusieurs peintres qui seront plus tard des membres importants du GROUPE DES SEPT .

Beatty est membre du club des arts et lettres (voir ASSOCIATIONS D'ARTISTES), où des artistes de Toronto et leurs mécènes se rencontrent pour discuter de questions esthétiques et culturelles. Dès 1909, il fait de la peinture en plein air avec Lawren HARRIS. Il occupe un atelier dans le complexe construit par Harris afin de stimuler la créativité des artistes canadiens. En 1914, Beatty parcourt les Rocheuses avec A.Y. JACKSON et le parc Algonquin avec Jackson et Arthur LISMER. Il est l'ami de Tom THOMSON qu'il influence très tôt, et c'est lui qui, en 1917, construit le cairn à la mémoire de Thomson près du lac Canoe.

Pour Beatty, la période d'avant-guerre est la plus importante sur le plan artistique. Son talent de peintre et sa volonté de traiter des thèmes canadiens avec un oeil neuf lui valent les éloges des artistes d'avant-garde, des critiques et des mécènes. En 1911, la Galerie nationale du Canada fait l'acquisition de son chef-d'oeuvre, Evening Cloud of the Northland. La toile traduit à merveille la fraîcheur et le caractère rude du Nord de l'Ontario. En général, ses oeuvres témoignent d'une technique minutieuse, d'un rythme particulier dans la composition, et de beaucoup d'intuition dans le choix des couleurs. Sa palette devient plus vive avec les années. Ses dernières toiles sont décoratives.

En 1917, Beatty participe comme artiste de guerre au Corps expéditionnaire canadien. Il séjourne en Grande-Bretagne et en France de mars à octobre 1918. Après son retour, il se retire des activités plus avant-gardistes de ses collègues de Toronto et, par conséquent, est davantage connu aujourd'hui comme précurseur du mouvement qui deviendra le Groupe des Sept en 1920 que comme participant à ce mouvement.

Beatty enseigne au ONTARIO COLLEGE OF ART AND DESIGN de 1912 à 1941, où il fonde et dirige les cours d'été de 1913 à 1935. Ces cours d'été étant fréquentés par un grand nombre d'instituteurs et de professeurs, Beatty a une influence énorme, quoique indirecte, sur le développement de l'enseignement de l'art en Ontario.


En savoir plus