D.G. Jones

Douglas Gordon Jones, O.C., poète, critique littéraire, rédacteur et traducteur (né le 1er janvier 1929 à Bancroft, en Ontario; décédé le 6 mars 2016 à North Hatley, au Québec). Après avoir obtenu son baccalauréat à l'Université McGill et sa maîtrise à l'Université Queen's, Douglas Gordon enseigne l'anglais pendant plus de trente ans à l'Université de Sherbrooke.

Douglas Gordon Jones, O.C., poète, critique littéraire, rédacteur et traducteur (né le 1er janvier 1929 à Bancroft, en Ontario; décédé le 6 mars 2016 à North Hatley, au Québec). Après avoir obtenu son baccalauréat à l'Université McGill et sa maîtrise à l'Université Queen's, Douglas Gordon enseigne l'anglais pendant plus de trente ans à l'Université de Sherbrooke. Il figure parmi les plus grands poètes lyriques du Canada anglais. En outre, son travail comme traducteur ainsi que comme cofondateur et rédacteur de la revue Ellipse s'est avéré indispensable à la compréhension réciproque des poètes du Canada anglais et du Canada français.

Bien que ses œuvres s'inspirent principalement de la vie rurale en Ontario et au Québec, elles ne peuvent être qualifiées de poésie de la « nature ». Elles consistent plutôt en une méditation taoïste sur la langue, l'amour et les arts et trouvent leur origine dans les œuvres d'Archibald LAMPMAN, d'Ezra Pound et de William Carlos Williams. Sa poésie se caractérise essentiellement par son évolution d'une « mentalité de garnison », typiquement canadienne, au néoromantisme; cette évolution s'exprime dans le leitmotiv de son livre sur la littérature canadienne, Butterfly on Rock (1970) : "Let the Wilderness in."

Ses premiers recueils de poèmes incluent : Frost on the Sun (1957), The Sun Is Axeman (1961), Phrases From Orpheus (1967) et Under the Thunder the Flowers Light up the Earth (1977), qui remporte le PRIX LITTÉRAIRE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL. A Throw of Particles : New and Selected Poetry est publié en 1983. Jones remporte le A.M. Klein Prize for Poetry en 1988 pour Balthazar and Other Poems et en 1995 pour The Floating Garden. Grounding Sight est publié en 1999.

Douglas Gordon Jones a traduit, avec la collaboration de Marc Plourde, de nombreux ouvrages franco-canadiens, dont Embers and Earth : Selected Poems de Gaston MIRON (1984; trad. L'homme rapaillé, morceaux choisis) et The Fifth Season de Paul-Marie LAPOINTE (1986). En 1993, il remporte le Prix du Gouverneur général pour sa traduction de Categorics one two and three de Bellefeuille (trad. Catégoriques : un deux et trois). Sa traduction lauréate de For Orchestra and Solo Poet d'Émile Martel (trad. Pour orchestre et poète seul ) paraît en 1996. Douglas Gordon Jones est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2007.