Justin Bieber

Justin Drew Bieber est auteur-compositeur-interprète et acteur (né le 1er mars 1994 à London, en Ontario).

Justin Drew Bieber est auteur-compositeur-interprète et acteur (né le 1er mars 1994 à London, en Ontario). D’abord personnalité populaire chez les adolescents sur YouTube, Justin Bieber fait, à l’été 2009, sa fracassante entrée dans le monde de la musique grand public et devient rapidement, grâce à ses nombreux disques monoplages, la sensation musicale de l’heure. Ses albums lancés en rafale lui valent le titre du premier artiste à obtenir 5 albums en tête du palmarès Billboard avant l’âge de 19 ans, et lui permettent de se hisser parmi les plus grandes célébrités et vedettes de la musique populaire du monde. Sa popularité se consolide à coups de vidéoclips, de concerts filmés, d’apparitions télévisuelles et grâce à des tournées mondiales. Ses admirateurs, appelés « Beliebers », en font un phénomène des médias sociaux. Même s’il est moins apprécié des critiques, le jeune chanteur vend plus de 15 millions d’albums. Il gagne aussi, au Canada comme à l’international, de nombreux prix, dont plusieurs prix Juno, un prix Grammy et la Médaille du jubilé de diamant de la reine.

Enfance

Justin Bieber naît de Pattie Mallette et Jeremy Bieber, respectivement âgés de 18 et 19 ans, à London, en Ontario. L’union, toutefois, ne dure pas; le couple, qui n’est pas marié, se sépare alors que Justin Bieber est encore tout petit. Même si son père demeure impliqué, Justin Bieber grandit avec sa mère, employée de bureau, dans un logement pour personnes à faible revenu dans la ville ontarienne de Stratford. Il se développe des affinités pour la musique dès l’âge de quatre ans; il suit même des cours de batterie, et apprend la guitare, le piano et la trompette de façon autodidacte.

En 2007, la mère de Justin Bieber décide de partager sur YouTube une vidéo de la performance de son fils, qui interprète So Sick, de Ne-Yo, lors d’un concours de chant local. La vidéo, qui était publiée à l’intention de la famille et des amis, devient rapidement virale. Encouragée, elle publie de nombreuses autres vidéos de son fils au visage d’ange et à la frange désormais mythique en train de chanter du R&B et de la musique populaire, notamment sur le parvis du Avon Theatre, en plein festival de Stratford. Les 3000 $ qu’il a amassés en tant qu’amuseur de rue auraient permis à sa mère et lui de partir en voyage à Disney World.

À la recherche d’un nouveau talent musical, l’agent artistique américain Scooter Braun découvre les vidéos de Justin Bieber, qui, sur YouTube, ont accumulé plus d’un million de vues. Il fait venir le jeune de 13 ans en avion jusqu’à Atlanta, dans l’état de Géorgie, pour une rencontre et une séance d’enregistrement avec la vedette du R&B Usher. Par la suite, ce dernier organise une rencontre avec Antonio « L.A. » Reid, du Island Def Jam Music Group. Justin Timberlake aurait aussi manifesté son intérêt à l’égard de Justin Bieber, mais c’est un contrat avec Island Records que le jeune chanteur finit par signer, en octobre 2008. Le chanteur et sa mère déménagent temporairement à Atlanta, où Justin Bieber, sous l’œil de Scooter Braun, son nouveau gérant, suit des cours de chant et poursuit ses études avec un tuteur. Il raffine également son style avec l’aide de Ryan Good, son Swagger Coach.

Sensation musicale

Justin Bieber devient vite un succès commercial international. One Time, son premier succès lancé en juillet 2009 alors qu’il enregistre son premier album, prend place dans le palmarès des 20 meilleures chansons au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. La chanson devient certifiée platine au Canada et aux États-Unis, et est sans attendre suivie de trois autres succès : One Less Lonely Girl, qui se hisse à la dixième position du palmarès et qui devient platine aux États-Unis, ainsi que Love Me et Favorite Girl, qui se retrouvent respectivement dans le palmarès des 20 meilleures chansons au Canada et les 40 meilleures chansons aux États-Unis. Son album de sept chansons, My World, commence en sixième position du palmarès des albums Billboard 200 à son lancement, en novembre 2009. Justin Bieber devient le premier chanteur à avoir sept chansons issues de son premier album au palmarès Billboard 100. L’album est certifié double platine au Canada et au Royaume-Uni, et platine aux États-Unis, en Allemagne et en Autriche.

Fort de ce succès, Justin Bieber fait une suite d’apparitions dans les médias à l’automne 2009, et se produit même devant le président Barack Obama lors de l’émission spéciale annuelle Christmas in Washington. Il est aussi invité à participer aux réenregistrements de We Are The World et de Wavin’ Flag, de K’Naan, deux chansons produites pour amasser des fonds en soutien à Haïti, dévastée par un tremblement de terre au début de 2010.

La popularité de Justin Bieber ne se dément pas au lancement de son deuxième album, My World 2.0, en mars 2010, qui, grâce à un son plus mature et plus R&B que son prédécesseur, commence en tête du palmarès des ventes au Canada, aux États-Unis, en Allemagne, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il est le plus jeune artiste solo masculin à accomplir cet exploit aux États-Unis depuis Stevie Wonder, en 1963. La chanson Baby, qui met aussi en vedette le rappeur Ludacris, devient un succès incontesté à l’international en s’élevant en troisième, cinquième et première position au Canada, aux États-Unis et en France respectivement. U Smile, Never Let You Go, Somebody to Love et Eenie Meenie (avec Sean Kingston) font aussi bonne figure dans les palmarès internationaux; les deux dernières chansons sont même certifiées platine aux États-Unis. My World 2.0 se retrouve dans le palmarès des 10 meilleures chansons dans 20 pays et se vend à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde.

Pour prouver au monde entier sa qualité de chanteur et exploiter davantage l’attrait pour les jeunes vers la musique populaire bonbon et le R&B poignant de Justin Bieber, on lance My Worlds Acoustic en novembre 2010. L’album, qui comprend 9 versions acoustiques de chansons provenant de ses 2 albums précédents, ainsi qu’une nouvelle piste, nommée Pray, se place dans le palmarès des 10 meilleures chansons au Canada et aux États-Unis, et est certifié platine au Canada.

Never Say NeverThe Remixes suit en février 2011, et propose des reprises des chansons de son premier album avec en prime des collaborations d’artistes comme Miley Cyrus, Chris Brown et Kanye West. En plus de faire bonne figure un peu partout dans le monde, il monte en tête du palmarès des albums aux États-Unis, où il obtient une certification platine, et se hisse au cinquième rang au Canada. L’album de Noël que Justin Bieber lance en 2011, Under the Mistletoe, propose à la fois de vieux succès et de nouvelles créations, et répète l’exploit de l’album précédent, remportant au passage une certification platine américaine. Ce faisant, Justin Bieber devient le premier artiste solo à voir 3 de ses albums au 1er rang aux États-Unis avant l’âge de 18 ans. L’album se rend aussi en tête des palmarès canadiens, où il est certifié triple platine.

L’album studio suivant, Believe (2012), est marqué non seulement par des éléments populaires et de danse plus présents, mais également par la voix pubère plus grave du chanteur. Ce dernier est d’ailleurs mentionné comme coauteur sur 12 des 13 chansons de l’album. L’album remporte un succès incroyable : il est le plus vendu de l’année en Argentine, en Australie, en Autriche, au Canada, en Croatie, au Danemark, en Grèce, en Irlande, en Italie, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, en Espagne, en Suède, au Royaume-Uni et, finalement, aux États-Unis. Cet album présente la chanson populaire internationalement Boyfriend, qui a été suivie dans les palmarès par As Long As You Love Me, Beauty and a Beat, Right Here et All Around the World.

En 2013 est lancé Believe Acoustic, album incluant trois nouvelles chansons et des versions acoustiques et en concert de Believe. Certifié platine au Canada et se retrouvant en tête du palmarès des ventes argentin, brésilien, canadien, mexicain, espagnol et américain, l’album fait de Justin Bieber le premier artiste à avoir 5 albums en 1re position dans les palmarès Billboard avant d’avoir soufflé ses 19 chandelles.

Influence sur le Web

En 2010, Justin Bieber est nommé la célébrité la plus recherchée sur Internet par le moteur de recherche Ask Jeeves.

En mars 2014, il fait l’objet de plus de 63 millions de « J’aime » sur Facebook, et fait partie des 2 seules célébrités (après Katy Perry) à atteindre 50 millions d’abonnés sur Twitter. Même son entourage, comme son gérant, Scooter Braun, son vidéaste, Alfredo Flores, et son directeur artistique, Dan Kanter, se retrouvent avec plus d’abonnés que certaines vedettes de notoriété internationale.

Justin Bieber est la vedette de 20 de ses vidéoclips, et apparaît aussi dans ceux de Chris Brown, will.i.am et Maejor Ali. Il continue à faire sensation sur YouTube : on compte par milliards le nombre de vues de ses vidéos. La vidéo de Baby (mettant aussi en vedette le rappeur canadien Drake) détenait même, avec ses 800 millions de vues, le record de la vidéo la plus regardée, avant d’être surpassée, en décembre 2012, par Gangnam Style, de Psy. Le site Web de vidéoclips Vevo certifie, en février 2014, que le nombre de vues de Baby s’élève désormais à un milliard.

Apparitions publiques et tournées

Justin Bieber donne le coup d’envoi à sa tournée My World en 2010; de juin à décembre, il se produit dans des arénas et des amphithéâtres de part et d’autre de l’Amérique du Nord. L’année suivante, il part à la conquête de l’Europe, de l’Asie, de l’Amérique du Sud, d’Israël, de l’Australie et du Mexique. Au total, 1,4 million d’admirateurs ont assisté aux 88 spectacles donnés par Justin Bieber, spectacles qui ont rapporté plus de 88 millions de dollars.

En septembre 2012, Justin Bieber commence sa tournée de longue haleine Believe, qui l’amène quatre mois partout en Amérique du Nord. La tournée se poursuit, après une courte pause, en Europe, à Dubaï et en Amérique du Sud, avant de revenir en Amérique du Nord à l’été 2013. Après une pause de six semaines, Justin Bieber repart vers l’Asie, les Caraïbes, l’Amérique centrale et du Sud, et l’Australasie.

Les apparitions publiques de Justin Bieber ont, au cours des années, attiré les foules et souvent fait la une pour avoir mené à des émeutes. En novembre 2009, son gérant est accusé de négligence criminelle pour avoir mis en danger la vie d’un enfant lorsqu’une foule d’admirateurs, réunie pour une séance d’autographes dans un centre commercial de Garden City, à Long Island, est devenue turbulente. En avril 2010, la présence de Justin Bieber à une émission matinale à Sydney, en Australie, est annulée après les blessures mineures de 8 admirateurs ayant été piétinés par une foule de plus de 5000 personnes. Une situation similaire se produit à Oslo, en Norvège, en 2012.

Publications, télévision et cinéma

Justin Bieber confirme son statut de bourreau des cœurs en étant la vedette du concert 3D Justin Bieber : Never Say Never. Le film, qui prend l’affiche lors du week-end de la Saint-Valentin 2011, allie des images derrière les coulisses à des performances sur scène, et récolte 99 millions de dollars à l’échelle internationale. Un deuxième concert, Justin Bieber’s Believe, fait sa première le 25 décembre 2013. Il n’obtient toutefois pas le succès attendu, n’amassant que 6,2 millions de dollars au box-office national.

En septembre 2010, le chanteur apparaît dans le premier épisode de la 11e saison de CSI : Crime Scene Investigation, où il joue le rôle d’un adolescent troublé. Il est l’invité musical de nombreuses émissions et devient le porte-parole du produit antiacné Proactiv. Il participe également à divers galas, en tant qu’artiste invité ou récipiendaire.

Le visage de Justin Bieber sur la couverture des magazines permet la vente de millions d’exemplaires. En octobre 2013, HarperCollins publie ses mémoires sous le titre First Step 2 Forever : My Story. Il fait également l’objet d’autres livres, dont celui de sa mère, Patti Mallette, qui coécrit en septembre 2012 Nowhere But Up : The Story of Justin Bieber’s Mom.

Projets commerciaux

Grâce à sa grande fortune, Justin Bieber a pu investir dans plusieurs entreprises informatiques, dont Spotify, Tinychat, Stamped, Sojo Studios et Beats Audio, en plus de lancer son parfum, Someday.

Engagement au sein d’organisations

Justin Bieber est porte-parole de l’œuvre caritative Pencils of Promise, qui construit des écoles dans les pays en développement. Il apparaît aussi dans un message d’intérêt public en soutien à PETA, et a témoigné pour la campagne It Gets Better, contre l’intimidation des jeunes de la communauté LGBT.

Controverses

Même s’il a commencé sa carrière avec une image de bon garçon ouvertement chrétien, Justin Bieber s’est développé une réputation moins reluisante : depuis qu’il a atteint le statut de vedette internationale, il compte à son actif nombre de choix douteux et de démêlés avec la justice. Il fait l’objet de deux poursuites de reconnaissance de paternité en novembre 2011 et en mai 2013, poursuites faites par des femmes beaucoup plus vieilles que lui. La première poursuite est toutefois abandonnée après un test d’ADN négatif. En février 2013, il est au cœur d’un complot de meurtre mis sur pied par deux hommes du Nouveau-Mexique.

Justin Bieber est accusé d’être violent envers les photographes, qu’il trouve envahissants. Un ancien garde du corps intente en janvier 2013 une poursuite contre le chanteur, qui l’aurait invectivé et frappé lors d’une dispute. Deux mois plus tard, un voisin sud-californien l’accuse de voies de fait et de menaces, mais aucune arrestation n’est ordonnée. Le même mois, Justin Bieber est forcé de laisser son capucin domestique en quarantaine lors de sa tournée en Allemagne.

En février 2013, Justin Bieber provoque l’ire de beaucoup lorsqu’à la conclusion d’une visite de la maison d’Anne Frank, à Amsterdam, il écrit dans le livre d’or qu’il espère, en admettant la survie d’Anne, qu’elle « aurait été une Belieber ». Deux semaines plus tard, un pistolet paralysant et des drogues sont trouvés dans son autobus de tournée à Stockholm, en Suède. En novembre 2013, il est accusé d’avoir peint des graffitis en Colombie et au Brésil, et d’avoir fréquenté une maison close.

Les choses se gâtent davantage pour Justin Bieber dès janvier 2014. Il est accusé de vandalisme parce qu’il aurait lancé des œufs sur la maison d’un voisin. Lors de la fouille de sa maison de Los Angeles, la police arrête brièvement son ami. Le même mois, il est arrêté à Miami Beach, en Floride, parce qu’il est soupçonné d’avoir conduit en état d’ébriété avec un permis non valide et d’avoir résisté à son arrestation. Il est emprisonné et libéré après avoir payé la caution de 2500 $. Un test de dépistage effectué par les policiers montrerait des traces de THC (présent dans la marijuana) et de l’anti-anxiogène Xanax dans son sang au moment de l’arrestation. Le 29 janvier, Justin Bieber se rend à la police de Toronto après avoir été accusé de voies de fait par un chauffeur de limousine en décembre. Il est libéré et cité à comparaître à une date ultérieure.

Cette succession d’événements a poussé la création d’une pétition en ligne qui demande la déportation de Justin Bieber des États-Unis. Elle a été présentée au président Barack Obama après avoir franchi le cap des 100 000 signatures requises par la Maison-Blanche.

Prix

Prix Juno

  • Album populaire de l’année (2011)
  • Choix du public (2011)
  • Choix du public (2012)
  • Choix du public (2013)
  • Choix du public (2014)

MuchMusic Video Awards

  • Nouvel artiste préféré du public, MuchMusic Video Awards (2010)
  • Vidéoclip canadien préféré du public, MuchMusic Video Awards (2010)
  • Vidéoclip international de l’année par un Canadien, MuchMusic Video Awards (2010)
  • Artiste préféré du public, MuchMusic Video Awards (2011)
  • Vidéoclip international de l’année par un Canadien, MuchMusic Video Awards (2011)
  • Artiste ou groupe préféré du public, MuchMusic Video Awards (2013)

American Music Awards

  • Artiste de l’année, American Music Awards (2010)
  • Meilleur artiste masculin populaire-rock, American Music Awards (2010)
  • Révélation T-Mobile, American Music Awards (2010)
  • Meilleur album populaire-rock, American Music Awards (2010)
  • Artiste de l’année, American Music Awards (2012)
  • Meilleur artiste masculin populaire-rock, American Music Awards (2012)
  • Meilleur album populaire-rock, American Music Awards (2012)

MTV Video Music Awards

  • Meilleur nouvel artiste, MTV Video Music Awards (2010)
  • Meilleur vidéoclip (masculin), MTV Video Music Awards (2011)

MTV Europe Music Awards

  • Meilleur artiste masculin, MTV Europe Music Awards (2010)
  • Meilleur artiste Push, MTV Europe Music Awards (2010)
  • Meilleur artiste masculin, MTV Europe Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste populaire, MTV Europe Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste masculin, MTV Europe Music Awards (2012)
  • Meilleur artiste populaire, MTV Europe Music Awards (2012)
  • Meilleure tournée mondiale, MTV Europe Music Awards (2012)
  • Meilleur artiste masculin, MTV Europe Music Awards (2013)
  • Meilleur artiste canadien, MTV Europe Music Awards (2013)
  • Meilleur artiste nord-américain, MTV Europe Music Awards (2013)

Teen Choice Music Awards

  • Artiste masculin, Teen Choice Music Awards (2010)
  • Révélation masculine, Teen Choice Music Awards (2010)
  • Artiste masculin de l’été, Teen Choice Music Awards (2010)
  • Album populaire, Teen Choice Music Awards (2010)

Teen Icon Awards

  • Chanson emblématique, J-14, Teen Icon Awards (2010)
  • Icône de l’année, J-14, Teen Icon Awards (2010)
  • Compte Twitter de l’année, J-14, Teen Icon Awards (2010)
  • Icône masculine de l’année, J-14, Teen Icon Awards (2010)

Billboard Music Awards

  • Choix du public, Billboard Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste (médias sociaux), Billboard Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste en streaming, Billboard Music Awards (2011)
  • Meilleur nouvel artiste, Billboard Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste (chanson digitale), Billboard Music Awards (2011)
  • Meilleur artiste (médias sociaux), Billboard Music Awards (2012)
  • Meilleur artiste (médias sociaux), Billboard Music Awards (2013)
  • Meilleur artiste masculin, Billboard Music Awards (2013)
  • Prix Milestone, Billboard Music Awards (2013)

Teen Choice Awards

  • Homme le plus séduisant, Teen Choice Awards (2011)
  • Meilleur chanteur, Teen Choice Awards (2011)
  • Meilleur antagoniste (télévision), Teen Choice Awards (2011)
  • Meilleure personnalité Twitter, Teen Choice Awards (2011)
  • Meilleur chanteur, Teen Choice Awards (2012)
  • Meilleure chanson par un artiste masculin, Teen Choice Awards (2012)
  • Meilleur icône masculin de la mode, Teen Choice Awards (2012)
  • Meilleur artiste musical de l’été, Teen Choice Awards (2012)
  • Meilleur chanteur, Teen Choice Awards (2013)
  • Meilleure personnalité Twitter, Teen Choice Awards (2013)
  • Meilleure chanson par un artiste masculin, Teen Choice Awards (2013)

Nickelodeon Kids’ Choice Awards

  • Chanteur préféré, Nickelodeon Kids’ Choice Awards (2011)
  • Chanson préférée, Nickelodeon Kids’ Choice Awards (2011)
  • Chanteur préféré, Nickelodeon Kids’ Choice Awards (2012)
  • Chanteur préféré, Nickelodeon Kids’ Choice Awards (2013)

Shockwaves NME Awards

  • Style douteux, Shockwaves NME Awards (2011)
  • Antagoniste de l’année, Shockwaves NME Awards (2011)
  • Meilleur album, Shockwaves NME Awards (2012)
  • Antagoniste de l’année, Shockwaves NME Awards (2012)

Virgin Media Music Awards

  • Meilleur artiste solo, Virgin Media Music Awards (2013)
  • Meilleur album, Virgin Media Music Awards (2013)
  • Meilleur artiste solo, Virgin Media Music Awards (2011)

Autres prix

  • Révélation de l’année, Young Hollywood Awards (2010)
  • Meilleur artiste international, TRL Awards (2010)
  • Artiste international, MTV Music Video Brazil (2010)
  • Meilleur nouvel artiste, MTV Video Music Awards Japan (2011)
  • Révélation internationale, Brit Awards (2011)
  • Révélation internationale de l’année, NRJ Music Awards (2011)
  • Prix d’honneur NRJ, NRJ Music Awards (2012)
  • Médaille du jubilée de diamant de la reine Élizabeth II, gouvernement au Canada (2012)
  • Meilleur Enregistrement Dance (“Where are Ü Now,” avec Skrillex etDiplo), prix Grammy (2016)


Sélection de la musique de Justin Bieber

Liens externes