Kaldor, Connie

Connie (Isabelle) Kaldor. Chanteuse, auteure-compositrice, guitariste, pianiste (Regina, 9 mai 1953). B.F.A. (Alberta) 1975. Même si Connie Kaldor chante au Regina Folk Festival durant son adolescence, elle poursuit d'abord une carrière professionnelle au théâtre.

Kaldor, Connie

Connie (Isabelle) Kaldor. Chanteuse, auteure-compositrice, guitariste, pianiste (Regina, 9 mai 1953). B.F.A. (Alberta) 1975. Même si Connie Kaldor chante au Regina Folk Festival durant son adolescence, elle poursuit d'abord une carrière professionnelle au théâtre. Elle étudie l'art dramatique à l'Université de l'Alberta, joua au Théâtre Passe Muraille de Toronto et à la 25th Street House de Saskatoon, et se produit à la radio et la télévision. En 1979, délaissant le théâtre pour la musique, elle effectue des tournées dans les Prairies, avec Heather Bishop. En 1980, elle chante au Vancouver Folk Music Festival avant d'entreprendre en 1981 sa première tournée nationale.

Ayant vécu successivement à Edmonton, Vancouver et Winnipeg durant les années 1980, elle s'installe à Montréal en 1990. Elle est appréciée dans les festivals et concerts folk pour son style audacieux, sans apprêt, très à l'aise et doté d'un humour piquant. Elle chante avec une sombre passion et son répertoire varié combine chansons d'amour, récits anciens et modernes sur le Canada, commentaires sociaux et proféministes. Au début des années 1980, elle commença à se produire aux États-Unis - au McCabe's (Santa Monica), à Folk City (New York) et ailleurs, seule ou en compagnie de Stan Rogers; elle y effectue régulièrement des tournées, entre autres avec Bim (Roy Forbes) vers 1985, et Ferron et James Keelaghan en 1991. Elle chante en Europe pour la première fois en 1989. C. Kaldor a donné environ 200 spectacles par an - elle se fit entendre quelque 150 fois sur différentes scènes de l'Expo 86 - et a présenté plusieurs spectacles pour enfants.

Outre ses propres microsillons, One of These Days (1981, Coyote CR-1001), Moonlight Grocery (1984, Coyote CR-1002) et Gentle of Heart (1989, Oak Street OSL-019), elle collabora avec Bim à l'album New Songs for an Old Celebration (1985, Aural Tradition ATR-109), qui regroupe des chants de Noël traditionnels et originaux. Avec Carmen Campagne, elle enregistra Lullaby Berceuse (1988, Oak Street OSL-011) - recueil de berceuses en anglais et en français qui reçut en 1989 le Juno Award/du meilleur album pour enfants. En 2004 et 2005 deux subséquents albums ont reçu le même prix.

Parmi ses chansons les plus connues, citons « Bird on a Wing », « Maria's Place », « Wood River », « Wanderlust », « Gentle of Heart » et « I Go Out Walking ». « Strength, Love and Laughter » a marqué la musique féministe canadienne; « Bellybutton » (la chanson titre d'un album de Bishop) a été populaire auprès des enfants. Certaines de ses chansons ou musiques ont été utilisées par des cinéastes (par exemple, Prairie Women de l'Office national du film du Canada en 1986 et le film indépendant One Hit en 1990), par la télévision de la SRC (« Fred Penner's Place ») et des chorégraphes (Absolute Zero de Jo Lechay, 1991). D'autres artistes ont enregistré ses chansons, notamment Forbes (« Love or Something », en collaboration), Ronnie Gilbert, Priscilla Herdman, Hart Rouge (« C'est elle », succès québécois en 1991 dont elle écrivit la musique), Garnet Rogers, Sally Rogers et plusieurs chanteurs pour enfants. En 2007 Connie Kaldor est nommée membre de l'Ordre du Canada.


Lecture supplémentaire

  • Miller, Mark. 'Folksinger plowing a new furrow,' Toronto Globe and Mail, 27 Jun 1981

    Schwartz, Ellen. 'Connie Kaldor: the Canadian croissant,' Born a Woman (Winlow, BC, 1988)

    MacInnis, Craig. 'Crib pop,' Toronto Star, 15 Jan 1989

    Ostick, Stephen. 'Funny lady,' Winnipeg Free Press, 4 Nov 1989

    MacInnis, Craig. 'Versatile Kaldor keeps record execs guessing,' Toronto Star, 17 Nov 1989