Kevin Bazzana

Bien que, au début de sa carrière, Bazzana aspire à poursuivre une carrière académique, il s'intéresse rapidement à l'écriture s'adressant au grand public. Après l'obtention de son diplôme à Berkeley, il entreprend sa carrière en tant qu'éditorialiste et rédacteur pigiste.


Kevin Bazzana

 Kevin (John) Bazzana. Musicologue, écrivain, rédacteur, enseignant (Kelowna, Colombie-Britannique, 27 juil. 1963). B. Mus. (Victoria) 1988, M.A. (Stanford) 1989, Ph. D. (Californie, Berkeley) 1996. Bazzana étudie le théâtre à l'UNIVERSITÉ DE CALGARY (1980-1981) avant d'entreprendre des études postsecondaires en musique. Il suit des cours à l'Okanagan College (1983-1984) et à l'UNIVERSITÉ DE VICTORIA (1984-1988) où il reçoit la médaille Victoria de l'excellence académique. Il fait ensuite ses études supérieures en histoire de la musique et en interprétation de la musique à l'Université Stanford (1988-1990) et à l'Université de la Californie à Berkeley (1990-1996).

Écriture, rédaction et enseignement

Bien que, au début de sa carrière, Bazzana aspire à poursuivre une carrière académique, il s'intéresse rapidement à l'écriture s'adressant au grand public. Après l'obtention de son diplôme à Berkeley, il entreprend sa carrière en tant qu'éditorialiste et rédacteur pigiste. Il écrit de nombreux articles et critiques dans plusieurs journaux, magazines et publications périodiques, dont le GLOBE AND MAIL, le Fanfare, le Musical Quarterly, le Canadian University Music Review et le Piano Quarterly. Il participe également aux projets de l'Encyclopedia of Music in Canada, du Canadian Encyclopedia, du New Grove Dictionary of Music and Musicians et du Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Bazzana occupe le poste de rédacteur en chef au Beethoven Journal (1990-1992, 1999 et 2007) ainsi que de premier rédacteur en chef du GlennGould, le journal publié par la FONDATION GLENN-GOULD (1995-2005, 2007-2008). Il commence ensuite à rédiger des notes de programmes pour l'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE TORONTO en 1996 et devient chroniqueur de musique classique pour le Times Colonist de Victoria en 2009.

Bazzana est chargé de cours à temps partiel à l'école de musique de l'Université Victoria (1993-1994) où il donne ensuite des cours au service de la formation permanente en 1993.

Études sur Glenn Gould

Bazzana cultive depuis longtemps un intérêt soutenu pour le pianiste canadien GLENN GOULD. Ses ouvrages sur le sujet, dont deux livres et plusieurs articles, critiques, conférences et émissions, font de lui un éminent spécialiste de Gould. La thèse de doctorat de Bazzana sur Gould publiée en 1997 et accomplie sous la supervision de Richard Taruskin s'intitule Glenn Gould: The Performer in the Work - A Study in Performance Practice. Il publie ensuite une biographie de Gould intitulée Wondrous Strange: The Life and Art of Glenn Gould qui est applaudie par la critique. Bazzana reçoit pour cet ouvrage les prix Toronto Book Award en 2004 et l'ASCAP Nicolas Slonimsky Award for Musical Biography en 2005.

Bazzana est conférencier aux conférences et aux salons sur Glenn Gould de Victoria, de Toronto, d'Amsterdam et de Groningue aux Pays-Bas. Il apparaît dans un documentaire diffusé à la radio de la BBC intitulé Gould, Tobacco, Bach (« Between the Ears », 1998) ainsi qu'un documentaire de la chaîne anglophone de Radio-Canada intitulé Themes & Variations: The Radio Documentaries of Glenn Gould (« In Performance », 2001). En 1999, Bazzana participe à la création et est l'animateur de l'émission de quatre épisodes diffusée sur la CBC Listening to Glenn Gould. Bazzana est aussi consultant lors de la production du film documentaire sorti en 2009, Genius Within, des réalisateurs Michèle Hozer et Peter Raymont.

Autres publications

Le troisième livre de Bazzana, Lost Genius: The Story of a Forgotten Musical Maverick (2007), dresse un portrait du pianiste et compositeur hongro-américain Ervin Nyiregyházi. Lost Genius remporte également le prix ASCAP Nicolas Slonimsky Award for Musical Biography en 2008 et est mis en nomination pour le Charles Taylor Prize for Literary Non-Fiction.

Écrits (sélection)

« La conciliation dans la musique de William Byrd », Sonances, vol. 6, no 4, 1987.

« Berlioz's 'Musical Celebrations at Bonn », The Beethoven Newsletter, vol. 6, no 1, 1991.

« Eternal Gould: Eight new recordings of Glenn Gould, from King Records », Fanfare, vol. 15, no 2, 1991.

« Glenn Gould: Nine recent recordings from Music and Arts Programs of America », The Piano Quarterly, vol. 39, no 1, 1991.

« The uses and limits of performance practice in Francois Couperin's "Huitieme Ordre" », The Musical Quarterly, vol. 75, no 1, 1991.

« The "Beethoven-Album": Supplement to the Beethoven festival at Bonn, August 1845 », The Beethoven Newsletter, vol. 7, no 2, 1992.

« The first moment of Beethoven's "Opus 109": Compositional genesis and structural dialect », Canadian University Music Review, vol. 12, no 1, 1992.

« Glenn aplenty: Sony Classical's new "Glenn Gould Edition" and "Glenn Gould Collection" », Fanfare, vol. 16, no 3, 1993.

Glenn Gould: The Performer in the Work - A Study in Performance Practice, Oxford 1997.

Wondrous Strange: The Life and Art of Glenn Gould, Toronto 2003.

Lost Genius: The Story of a Forgotten Musical Maverick, Toronto 2007.

Bibliographie

Chamberlain, Adrian. « Quirky little magazine honours eccentric pianist », Times Colonist (Victoria (C.-B.), 7 oct. 1995

Rankin, Bill. « The mystery and banality of Gould's world », Edmonton Journal, 1er févr. 2004

Kuerti, Anton. « Piano man », The Globe and Mail, 17 mars 2007


Lecture supplémentaire

  • Chamberlain, Adrian. "Quirky little magazine honours eccentric pianist," Times Colonist (Victoria, BC), 7 Oct 1995

    Rankin, Bill. "The mystery and banality of Gould's world," Edmonton Journal, 1 Feb 2004

    Kuerti, Anton. "Piano man," The Globe and Mail, 17 Mar 2007