Postes du roi



Postes du roi

Nom donné sous le régime français aux postes de TRAITE DES FOURRURES et de pêche du Domaine du roi, vaste territoire s'étendant du nord du Saint-Laurent jusqu'à la ligne de partage des eaux de la baie d'Hudson, entre la limite est de la seigneurie des Éboulements (à l'est de Québec) et le cap Cormorant. Propriété du roi, le territoire est loué à une compagnie privée; des postes sont établis à TADOUSSAC, à CHICOUTIMI, à SEPT-ILES et à LA MALBAIE.

Le terme « poste du roi » s'applique aussi aux forts plus au nord vers la baie d'Hudson, comme Mistassini, et plus à l'ouest, comme Lachine, le FORT FRONTENAC, le fort Rouillé et le FORT DUQUESNE. Après la CONQUÊTE, le Domaine du roi est loué à des individus et à des compagnies, dont la Compagnie de la baie d'Hudson (CBH, 1842-1859). En 1859, le gouvernement reprend l'administration des terres et continue à y accorder des concessions pour la pêche et la coupe du bois. La CBH, de son côté, continue à exploiter plusieurs postes de traite des fourrures.

Voir aussiCARTOGRAPHIE, HISTOIRE DE LA.