William Kuinka

William Kuinka, mandoliniste, contrebassiste, guitariste (né le 28 janvier 1916 à Anyox, en Colombie-Britannique; décédé le 7 avril 2008 à Toronto, en Ontario). A.R.C.T. 1951.
William Kuinka, mandoliniste, contrebassiste, guitariste (né le 28 janvier 1916 à Anyox, en Colombie-Britannique; décédé le 7 avril 2008 à Toronto, en Ontario). A.R.C.T. 1951.


Après avoir servi dans une unité de l'Army Show au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il étudia au RCMT avec Charles Rose (contrebasse), John Weinzweig (matières théoriques), John Moskalyk (violon) et d'autres, puis à l'Advanced School of Contemporary Music, Toronto, avec Ray Brown (contrebasse), et à New York avec Fred Zimmerman (contrebasse). Il apprit seul à jouer de divers instruments à cordes pincées et se spécialisa à la mandoline, devenant aussi un excellent guitariste. Il a été contrebassiste dans plusieurs orchestres canadiens (Orchestre symphonique de la SRC, TSO, orchestre Pro Arte, Orchestre philharmonique de Hamilton) et mandoliniste soliste de l'orchestre d'Ivan Romanoff à la radio, la télévision, sur disques et en concert. Alors qu'il était membre du Toronto Renaissance Quintet (où il jouait de la viole de gambe et de la mandoline, 1963-65), il fonda à Toronto le Mandolin Chamber Ensemble pour donner des concerts dans les bibliothèques, galeries d'art et écoles (1964-69). En 1966, William Kuinka reçut une bourse du CAC pour effectuer des recherches en Europe sur les méthodes d'enseignement et le répertoire des instruments à cordes pincées. Professeur de guitare classique à la Brodie School of Music de Toronto (1965-79), il enseigna aussi les instruments à cordes (1969-81) et donna des cours pour adultes (1981-89) pour le conseil scolaire d'Etobicoke (Toronto). Il donna également des cours de mandoline à l'Université Wilfrid Laurier (1980-81). William Kuinka a encouragé les compositeurs canadiens à écrire pour la mandoline et a donné la première ou participé à la première de Sonata da Camera de Charles Camilleri (1963), Concerto pour mandoline et cordes de Morris Surdin (1966), Trio/67 de Walter Buczynski, Concerto pour mandoline et grand orchestre de Frederick Karam (1969), The Metamorphic Ten d'Eldon Rathburn (1971, enregistré sous la direction du compositeur, Crystal S-504), Orchestra Piece (1967), Mandola (1972) et Madrigal V (1973) de Bruce Mather, Mao de Robert Bauer (1973, enregistré sur Melbourne SMLP-4028, incluant aussi Filaments de Robert Bauer interprété par William Kuinka et le compositeur), et Preludes and Dances, livre 1, de Gary T. Hayes (1978). Il a aussi joué aux concerts des NMC et s'est produit avec Nexus et la SMCQ. Sa fille Valerie (née en 1957) a étudié l'alto avec Terence Helmer et Rivka Golani à l'Université de Toronto et Donald McInnes à l'Université du Michigan à Ann Arbor. Elle s'est jointe à l'orchestre du Ballet national du Canada en 1984 et à celui de la COC en 1986. Elle a épousé le ténor Richard Margison.