La Prima Ballerina

La Prima Ballerina. Ballet néoromantique en deux actes de Heino Heiden, musique de Godfrey Ridout. Commande du Ballet national du Canada, il fut créé le 26 octobre 1967 à la salle Wilfrid-Pelletier de la PDA, Montréal, dans le cadre du Festival mondial d'Expo 67.

La Prima Ballerina

La Prima Ballerina. Ballet néoromantique en deux actes de Heino Heiden, musique de Godfrey Ridout. Commande du Ballet national du Canada, il fut créé le 26 octobre 1967 à la salle Wilfrid-Pelletier de la PDA, Montréal, dans le cadre du Festival mondial d'Expo 67. Les décors étaient signés Lawrence Schafer et l'OSM était dirigé par George Crum. Les premiers danseurs étaient Lois Smith, Hazaros Surmejan, Daniel Seillier et Yves Cousineau. Le scénario s'inspire d'un incident dans la vie de Marie Taglioni. Le carrosse de la célèbre danseuse est intercepté par des brigands. Le chef de la bande la reconnaît et consent finalement à la libérer afin qu'elle puisse tenir son engagement. Cette situation se développe en un ballet à l'intérieur d'un ballet. Nathan Cohen décrivit la partition de Ridout comme « un pastiche... de l'opéra et du théâtre au XIXe siècle qui est l'objet d'une instrumentation étonnante » (Toronto Star, 27 octobre 1967). La chorégraphie fut cependant jugée faible, et, après les premières représentations à Toronto en 1968, le ballet fut retiré du répertoire. Une Ouverture (d'une durée de 5 minutes), une Suite no 1 et une Suite no 2 tirées de la partition de ballet pour grand orchestre (de 70 minutes) ont été arrangées pour le concert. La Suite no 1 fut créée à l'Ontario Place Forum le 1er août 1971 par le TS sous la direction de Victor Feldbrill, et enregistrée par l'orchestre sur étiquette Centredisques (CMD-CD-3890).