Laderoute, Joseph

Joseph (Victor) Laderoute (Ladéroute). Ténor, professeur (Sault Sainte Marie, Ont., v. 1913). Ses parents étaient canadiens-français. Il chanta enfant dans le choeur de sa paroisse. À sept ans, il commença l'étude du chant avec Mme S.L.

Laderoute, Joseph

Joseph (Victor) Laderoute (Ladéroute). Ténor, professeur (Sault Sainte Marie, Ont., v. 1913). Ses parents étaient canadiens-français. Il chanta enfant dans le choeur de sa paroisse. À sept ans, il commença l'étude du chant avec Mme S.L. Pieke et, trois ans plus tard, il entra au Paulist's Seminary de New York et fut soliste des Paulist Choristers en tournée aux É.-U. (1927-28). Il poursuivit des études de chant à New York avec Léon Rothier. En 1938, il fut soliste du Requiem de Berlioz avec le Choeur Mendelssohn de Toronto. Vers 1942, il fut à Montréal l'élève de Salvator Issaurel. À New York, il avait été soliste des Dessoff Choirs (1940) et à Montréal avait donné un récital au Ladies' Morning Musical Club la même année. Soliste des orchestres de Chicago (1939-40), Detroit (Elijah, 1940) et Toronto (1940), il chanta de nouveau avec le TSO lors de la première canadienne de Das Lied von der Erde de Mahler (1945). À l'Opera Guild de Montréal, il chanta tour à tour l'Astrologue (Le Coq d'or, 1944), Florestan (Fidelio, 1946) et Manrico (Il Trovatore, 1949). Thomas Archer écrivit : « ... possiblement le meilleur choix sur ce continent pour le rôle de Florestan... une création saisissante sous plusieurs aspects » (The Gazette, Montréal, 4 mai 1946). Pour les Festivals de Montréal, il chanta le rôle titre de Faust au Chalet du Mont-Royal (1948).

À New York, il tint le rôle de Jacquino dans Fidelio lors de la présentation de l'opéra par l'OS de la NBC sous la direction de Toscanini (1944), émission reprise sur disque Victor (2-LM-6025). Au Berkshire Music Center de Tanglewood, Mass., il créa en Amérique le rôle titre de deux opéras importants : Peter Grimes de Britten (1946) et Idomeneo de Mozart (1947). Laderoute fut soliste aux festivals Bach de Bethlehem, Penn., et de Cincinnati, et chanta cinq rôles lors de la première nord-amér. de Jeanne d'Arc au bûcher de Honegger avec l'Orchestre philharmonique de New York (1948). Il donna de nombreux récitals au Town Hall de New York ainsi qu'aux réseaux NBC, CBS et MBS, aussi à la SRC. Il fut dir. des études vocales au Jordan College of Music de l'Université Butler d'Indianapolis (1952-54) et enseigna par la suite au Cons. de Kansas City et au Cons. Peabody de Baltimore. Il abandonna la carrière musicale pour devenir oblat au monastère bénédictin de Belmont, Car.N.


Lecture supplémentaire

  • Lignot, Jacqueline. 'Joseph-Victor Ladéroute, le Caruso canadien,' L'Oeil, 15 Sep 1944