Laferrière, Marie

Marie (Cécile Hélène) Laferrière. Mezzo-soprano (Saint-Barthélemy, Québec, 21 mai 1949). B.Mus. (Montréal) 1970. M.Mus. (Sherbrooke) 1972. À l'École Vincent-d'Indy, elle fut l'élève de Louise André et de Bernard Diamant (1966-72).

Laferrière, Marie

Marie (Cécile Hélène) Laferrière. Mezzo-soprano (Saint-Barthélemy, Québec, 21 mai 1949). B.Mus. (Montréal) 1970. M.Mus. (Sherbrooke) 1972. À l'École Vincent-d'Indy, elle fut l'élève de Louise André et de Bernard Diamant (1966-72). Elle travailla aussi au Mozarteum de Salzbourg avec Erik Werba (1971). Gagnante du Prix d'Europe 1972, elle étudia à l'Académie de Vienne (1972-73) avec Werba ainsi qu'à l'ÉBA Banff avec Bernard Turgeon (étés 1972, 1973). Elle fut aussi l'élève de Léopold Simoneau à San Francisco (1974-76) où elle se classa première lors des auditions de l'Opéra de cette ville. À l'Accademia Chigiana de Sienne, elle travailla avec le répétiteur Giorgio Favaretto (1975). Elle a remporté de nombreux prix dont une médaille de bronze et un prix spécial d'interprétation au Concours international d'exécution musicale de Genève (1975), un deuxième prix au Concours de 's-Hertogenbosch en Hollande (1975) et un prix de la Concert Artists Guild de New York (1979), ce qui lui valut de se faire entendre au Carnegie Recital Hall, le 27 novembre de la même année. Raymond Ericson écrivit alors à son sujet : « L'expression directe de son chant fut un plaisir constant, surtout parce qu'elle se pénétrait du caractère de la musique qu'elle chantait, de sa relation avec le texte, et se pliait à ses diverses exigences stylistiques. Sa voix était attrayante, bien posée, d'un timbre un peu froid. Elle sait la conduire avec rigueur et avec une justesse jamais défaillante » (New York Times, 2 décembre 1979). Marie Laferrière a donné de nombreux récitals au Canada, en Europe et aux États-Unis. Elle s'est fait entendre fréquemment à la SRC, en récital et notamment lors de la création de ... chant d'amours de Garant en 1975. La même année, elle participa à la saison du San Francisco Opera dans Viva la Mamma de Donizetti. En 1982, avec le Canada Opera Piccola, elle prit part au Festival international de Victoria dans Le Pauvre matelot de Milhaud. En 1984, elle effectua une tournée à travers le Québec avec l'Ensemble Cantabile de Montréal dans le rôle de Fidalma de Il Matrimonio Segreto de Cimarosa. Elle fit également partie de la distribution de la Flûte enchantée de lOpéra de Montréal en1986. Entre 1985 et 1989, elle participa aux diverses représentations de Kopernikus de Vivier produites par les Événements du neuf. Depuis 1983, Marie Laferrière enseigne à l'École Vincent-d'Indy. En 1976, elle épousait David Doane, ténor des É.-U.


Lecture supplémentaire

  • 'Debut in New York,' Music, Mar-Apr 1980