Lagacé, (née Bégin), Mireille

Mireille Lagacé (née Bégin). Organiste, claveciniste, professeure (Saint-Jérôme, Québec, 8 juin 1935). À Montréal, elle étudia avec Germaine Malépart (piano), Conrad Letendre (orgue) et Gabriel Cusson (écriture).

Lagacé, (née Bégin), Mireille

Mireille Lagacé (née Bégin). Organiste, claveciniste, professeure (Saint-Jérôme, Québec, 8 juin 1935). À Montréal, elle étudia avec Germaine Malépart (piano), Conrad Letendre (orgue) et Gabriel Cusson (écriture). Boursière du gouvernement du Québec (1956), elle se rendit en Autriche où elle travailla l'orgue avec Anton Heiller. De retour à Montréal, elle poursuivit ses études d'orgue et de clavecin avec son mari, Bernard, (1957-62) et fut un membre actif du groupe Ars Organi. Elle obtint un premier prix au Concours d'orgue du centre de Montréal du CRCO (Concours d'orgue John-Robb) en 1959. De 1962 à 1965, elle fut récipiendaire de quelques prix internationaux (Munich 1962; Genève 1962, 1965) et, en 1964, elle fonda l'Ensemble Couperin-LeGrand. Elle a enseigné le clavecin à l'Université de Montréal (1967-72) et l'orgue au New England Cons. de Boston (1970-80). Depuis 1973, elle est prof. de clavecin et de musique baroque au CMM. Durant l'été, elle a enseigné la musique baroque au Centre musical CAMMAC (1964-74), le clavecin au Centre d'art d'Orford JMC (1974-80), aux Choate Music Seminars de Wallingford, Conn., 1970-80) et à l'Académie d'orgue de Saint-Dié, France (1980 -). Comme soliste ou chambriste, elle s'est fait entendre au Canada, aux États-Unis et en Europe de l'Ouest. Depuis 1988, elle se produit également au pianoforte. Des oeuvres lui ont été dédiées, dont Dyarchie de Jean Papineau-Couture qu'elle a créée à Boston en 1971, et Thanatopsis de Jean Lesage (1981). En 1977, elle gagna la bourse Victor M. Lynch-Staunton décernée par le CAC. Elle a enregistré à Paris (1978-80) une partie notable de l'oeuvre pour clavecin de Bach chez Calliope. Au lendemain de son exécution des Variations Goldberg à l'église Erskine and American, Carol Bergeron commenta dans Le Devoir (Montréal, 16 octobre 1989) : « Superbe et émouvante musicienne, claveciniste exceptionnelle, Mireille Lagacé a parcouru cette redoutable et monumentale partition avec l'assurance sereine d'une artiste qui a longuement mûri son interprétation ».

Voir aussi Geneviève Lagacé, et Éric Lagacé, ses enfants.

Discographie

Orgue

Chefs-d'oeuvre de la musique française pour orgue : Franck, Widor, Morel Prière, et autres; 1982; CBC SM-5024.

Dietrich Buxtehude, Works for the Organ : 1975; Titanic Ti-11.

A. Gabrieli, Merulo : Ricercari, Toccatas; avec Geneviève Lagacé : Frescobaldi, Merula : duos; 1978; 2-Titanic Ti-4344.

Magnificat : Cavazzoni, Frescobaldi, Scheidt, Buxtehude et autres : 1966; Madrigal MAS-410.

Organ Music : Scheidt, Cabezon, Merulo et autres; 1978; Titanic Ti-37.

Clavecin

Bach Inventions, Sinfonias : 1978; Calliope CAL-1651.

- Variations Goldberg, Partitas, Concerto italien et autres : 1978-80; 6-Calliope CAL-165257; disponibles séparément sur Calliope CAL-1652, 1653 (Variations Goldberg), 1654, 1655, 1656 (6 Partitas), 1657 (Concerto italien et autres).

- 6 Suites françaises : (1982); 2-Calliope CAL-1658-1659.Boismortier 4 Suites : 1978; Calliope CAL-1865, (1reSuite) Calliope CAL-9838 (CD).

L'Ensemble baroque de Montréal : Attaingnant, Couperin, Marais, Purcell et autres; Lyman v da gamba, Samuelson flb; 1964; Janus JA-19001.

Voir aussi DISCOGRAPHIES de C. Corbeil, B. Lagacé, Tessier et Verebes.


Lecture supplémentaire

  • Stanton, Ginette. 'Mireille Lagacé, femme et musicienne,' Montreal Le Devoir, 1 Apr 1978

    Crabb, Michael. 'Bravo! Bravo!,' Bravo, vol 3, Jan-Feb 1985