Jeanne Lamon

J. Lamon joue avec l'Orchestre baroque Tafelmusik en tant que soliste invitée le 29 mars 1979 puis le 14 janvier 1980, où elle interprète le Concerto pour violon en mi de Bach.

(Photo de Sian Richards, avec la permission de Tafelmusik).

Jeanne Lamon

Jeanne (ou Jean) Lamon. Violoniste, chef d'orchestre, naturalisée canadienne en 1988 (New York, 1949). B.Mus. (Brandeis) 1970, D.èsL. h.c (York) 1994. Elle étudie le violon moderne avec Robert Koff aux États-Unis et avec Hermann Krebbers aux Pays-Bas. En 1972, elle se spécialise en violon baroque et étudie à Amsterdam, de 1972 à 1973, avec Sigiswald Kuijken. Lamon s'installe à Boston et, pendant huit ans, elle est musicienne de chambre et premier violon pour des orchestres baroques ou d'instruments d'époque de l'Europe et des États-Unis, dont le Boston Camerata, Banchetto Musicale, les Smithsonian Chamber Players et l'Ensemble for Early Music. Lamon est l'une des fondatrices de Musick for the Generall Peace. En 1974, elle gagne le Erwin Bodky Award pour la meilleure interprétation de musique ancienne.

Directrice musicale de Tafelmusik

J. Lamon joue avec l'Orchestre baroque Tafelmusik en tant que soliste invitée le 29 mars 1979 puis le 14 janvier 1980, où elle interprète le Concerto pour violon en mi de Bach. À l'automne 1981, elle est nommée premier violon et directrice musicale de Tafelmusik et , depuis, elle dirige la plupart des représentations de l'orchestre depuis sa chaise de premier violon, comme « première parmi ses égaux ». D'après certains, on lui doit le succès international de l'orchestre. Selon Continuo, « elle est une véritable virtuose et elle figure parmi les meilleurs violonistes baroques du monde ».

Chef d'orchestre et professeure

En 2001, J. Lamon dirige, pour la première fois du podium traditionnel, le Royal Conservatory of Music Orchestra avec la soprano Isabel Bayrakdarian. Depuis, elle dirige, à titre d'invitée, de nombreux orchestres canadiens, tels que l'Orchestre philharmonique de Calgary, l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, Symphony Nova Scotia, l'Orchestre symphonique de Vancouver et le University of Toronto Baroque Orchestra. Durant les années 1970, elle enseigne au département de musique ancienne du Smith College (Mass.) et, depuis les années 1980, le violon ancien tour à tour au Conservatoire royal de musique, à l'Université Wilfrid Laurier ou à l'Université de Toronto et, plus récemment, au Tafelmusik Baroque Summer Institute.

Enregistrements et récompenses

On peut entendre les interprétations de violon ancien de Jeanne Lamon chez Philips, Harmonia Mundi et d'autres maisons de disque, ainsi que sur les enregistrements de Tafelmusik.

Elle remporte plusieurs récompenses prestigieuses : le prix Muriel Sherrin du Toronto Arts Council's (1997), le prix Joan Chalmers pour sa direction artistique (1998), le prix Molson du Conseil des arts du Canada (1999), l'Ordre du Canada (2001) et est nommée musicienne de l'année par le Toronto Musicians' Association (2004). Le Conseil des arts du Canada qualifie J.Lamon de « personnalité particulièrement marquante dans la vie musicale du Canada ».

Bibliographie

Wilson, Barbara Thompson, « Interview - Jean Lamon », Consort, oct. 1987.

Bell, Karen, « Tafelmusik: Canadian baroque orchestra director Jeanne Lamon », Performing Arts and Entertainment in Canada, automne 1994.

So, Joseph, « Jeanne Lamon: The Seasons », La Scena Musicale, mars 2003.

Écrits

« Soundoff: En garde, Mr. Zukerman », Early Music America, été 2000.


Liens externes