Lapointe, Marthe

Marthe Lapointe. Soprano, violoniste (Québec, 29 novembre 1910). Lauréate chant (AMQ) 1930. Elle commença à six ans des études de chant, de solfège, de violon et de piano. Vers 1921, elle devint élève au couvent Mont-Sainte-Marie à Montréal où elle travailla le violon avec Émile Taranto.

Lapointe, Marthe

Marthe Lapointe. Soprano, violoniste (Québec, 29 novembre 1910). Lauréate chant (AMQ) 1930. Elle commença à six ans des études de chant, de solfège, de violon et de piano. Vers 1921, elle devint élève au couvent Mont-Sainte-Marie à Montréal où elle travailla le violon avec Émile Taranto. À Québec, elle étudia l'harmonie et le chant avec Berthe Roy (1927-51). Elle suivit des cours privés de violon, d'harmonie et de dictée avec Robert Talbot pendant cinq ans puis à l'Université Laval pendant deux ans. Elle fut violoniste à la Société symphonique de Québec (v. 1929-33), auj. Orchestre symphonique de Québec. Vers 1933, elle opta définitivement pour le chant et le théâtre. Spécialement douée pour l'opéra-comique et l'opérette, elle s'y consacra pendant 25 ans, après avoir été initiée par Lucienne Defrenne (v. 1932). Elle fit ses débuts à l'opéra dans le rôle de Marguerite dans une présentation d'extraits de Faust au théâtre Capitol de Québec (1935). De 1936 à 1955, elle fut la première chanteuse aux Variétés lyriques de Montréal, interprétant un nombre considérable de rôles. Elle participa à de nombreuses émissions à la radio de la SRC et donna plusieurs concerts profanes et sacrés sur les scènes canadiennes. Marthe Lapointe a cessé de chanter en 1966 après avoir interprété une dizaine d'opéras et plus de 65 opérettes de Lehár, Offenbach, Lecocq, Oscar Straus, etc. De 1966 à 1970, elle a enseigné l'initiation à la musique aux enfants de cinq écoles primaires de Ville d'Anjou [Montréal]. Sa collection de partitions est conservée à la BN du Q.


Lecture supplémentaire

  • Goulet, Charles. Sur la scène et dans la coulisse (Quebec City 1981)