Dubin, Larry

Larry (Lawrence Jacob) Dubin. Batteur (New York, 4 février 1931 - Toronto, 25 avril 1978). Son père, Maurice, violoniste (Pinsk, Russie, 20 décembre 1907), fit brièvement partie de l'Orchestre philharmonique de Montréal dirigé par Eugène Chartier après avoir émigré de Russie au Canada en 1924.

Dubin, Larry

Larry (Lawrence Jacob) Dubin. Batteur (New York, 4 février 1931 - Toronto, 25 avril 1978). Son père, Maurice, violoniste (Pinsk, Russie, 20 décembre 1907), fit brièvement partie de l'Orchestre philharmonique de Montréal dirigé par Eugène Chartier après avoir émigré de Russie au Canada en 1924. Il fit aussi partie de l'Orchestre symphonique de Kingston de 1958 à 1978. Larry Dubin commença sa carrière professionnelle de batteur à Toronto au début des années 1950, avec des groupes de jazz jouant dans les hôtels et des ensembles de jazz moderne. À partir de 1960, il joua avec des orchestres dixieland, comme l'Imperial Jazz Band de Mike White, et son propre groupe Big Muddy, qui se produisit, de 1963 à 1966 et de nouveau en 1968, au Last Chance Saloon, Ports of Call. Vers le milieu des années 1970, Larry Dubin se tourna exclusivement vers la libre improvisation, adoptant un style mélodique personnel qu'il avait commencé à développer au début des années 1960. Il fut membre fondateur du CCMC en 1974 et joua également avec l'Artists' Jazz Band et des groupes dirigés par Stuart Broomer, Bill Smith et d'autres. Lorsqu'il mourut de leucémie en 1978, il était considéré comme un authentique original parmi les musiciens de free jazz canadiens. Michael Snow, avec qui Dubin joua dans l'Imperial Jazz Band, le quatuor de Snow et le CCMC, a écrit : « Larry Dubin produit le plus subtil éventail de qualités dépassant ce que j'ai entendu de tout autre batteur : poudroiements, éclaboussements, explosions, bruissements, battements d'ailes, rugissements. Son jeu est orchestral... s'il était sorti du milieu new-yorkais, il aurait probablement eu de l'influence » (Globe and Mail, Toronto, 1er avril 1978).

Discographie

Larry Dubin and the Big Muddys at the Last Chance Saloon : Simmons cl, Chandler tpt, Livingston trb, Bargh p, Sherman guit et banjo; 1964; Cap T-6074.

Larry Dubin and the CCMC : 1976-78; Music Gallery Editions MGE-15.

Dubin figure aussi sur trois autres albums du CCMC et sur celui de Vic Coleman Vic d'or (1978, Music Gallery Editions MGE-11).


Lecture supplémentaire

  • Snow, Michael. 'Larry Dubin's music,' Impulse, vol 7, no. 1 1978

    Miller, Mark. 'Larry Dubin: either you play or you don't,' Coda, 166, Apr-May 1979

    Jazz in Canada