Laufer, Edward

Edward Laufer. Théoricien, compositeur, professeur (Zurich, 25 novembre 1938, naturalisé canadien 1953), B.Mus. (Toronto) 1957, M.Mus. (ibid.) 1960, M.F.A. (Princeton) 1964. Il fut élevé à Halifax, où sa famille s'était établie en 1939.

Laufer, Edward

Edward Laufer. Théoricien, compositeur, professeur (Zurich, 25 novembre 1938, naturalisé canadien 1953), B.Mus. (Toronto) 1957, M.Mus. (ibid.) 1960, M.F.A. (Princeton) 1964. Il fut élevé à Halifax, où sa famille s'était établie en 1939. Il étudia la composition à l'Université de Toronto avec John Weinzweig, John Beckwith, Oskar Morawetz et Talivaldis Kenins, à la Juilliard School avec Vincent Persichetti et à l'Université de Princeton avec Milton Babbitt, Earl Kim et Roger Sessions. Il étudia le piano avec Eduard Steuermann à la Juilliard School et prit des leçons particulières d'analyse schenkerienne avec Ernst Oster à New York. Il enseigna au Smith College (1969-71), à l'Université de l'État de New York à Purchase (1972-74) et au Mannes College of Music à New York (1973-74). Il fut ensuite compositeur résident (1974-75) puis professeur à l'Université de Toronto. Ses oeuvres, dont Variations, Part I (1967, commandée par l'Orchestre symphonique de Halifax) et Nostos (1965, rév. 1967) pour soprano et orchestre de chambre, sont atonales. Parmi ses autres compositions se trouvent la Symphony in One Movement (1982) pour orchestre de chambre, les Variations for Seven Instruments (1967, New Valley 1972) et les Études pour piano (1985 -). Son Concertino (1978, rév. 1979) pour huit instruments fut commandé par Robert Aitken. Il a donné des conférences sur l'analyse schenkerienne dans des universités et lors de congrès au Canada, aux États-Unis, en Finlande et en Angleterre. Il a écrit des articles pour Perspectives of New Music, Journal of Music Theory, Music Theory Spectrum et Intégral. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.


Lecture supplémentaire

  • Contemporary Canadian Composers